L’abécédaire des abominables hérésies de William Marrion Branham 5ème partie

par Pasteur Pierre ESSOH Yao


N- Kennedy, l’anti christ est à la maison blanche

WMB : LE TROISIEME EXODE-30/06/63-JEFF-IND-USA
« En ce temps-là, la puissance de Ramsès s’accrut en Egypte. L’homme naturel, Ramsès, prenait de l’importance. Aujourd’hui, l’homme naturel, l’antichrist, prend de l’importance par le canal de la politique. Il est déjà entré à la Maison-Blanche. »

Réponse : Le monde n’aime que ce qui est à lui. Jésus le Seigneur disait dans Jean 14/30: « Je ne parlerai plus guère avec vous; car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi; »

Son pouvoir est de tout mélange car il se fait ange de lumière : politique, démoniaque et religieux. Satan soumettra tous les rois, les princes et les sultans qui sont ses tentacules, puis toute la terre et les royaumes sous sa domination. Il sera alors appelé la bête au sommet de l’église apostate et des royaumes du monde.

Ap.16/13-14 : « Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles. Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant. »

O- Le prophète Elie était un misogyne, un homme détestant les femmes.

WMB: REVELATION DES 7 SCEAUX, 1ER SCEAU, N°3, 1963, PAGE 28.
«  C’est à ce moment qu’il (Elie) apparut et c’était un misogyne. »
Georges Nama : « Branham ne s’en cache pas, il n’aime pas les femmes. Mais c’est son choix. Par contre c’est une assertion déplacée et insultante pour le grand prophète de l’Eternel. Branham n’a rien d’un prophète du vrai Dieu ! »

Réponse :
WMB : REVELATION DES 7 SCEAUX ; LE 1IER  SCEAU, P. 147, § 179 :
«Quel genre d’esprit reposait sur Elie ? (…) Il était haï. Oh là là ! Et à quelle époque a-t-il paru ? A l’époque même de la popularité d’Israël, quand ils étaient tous tombés dans la mondanité. Il a apporté cela, et c’était un "misogyne" ! Et oui ! Oui monsieur ! Certainement ! Il aimait le désert. C’était sa nature. »

Que dire donc ?
Les gens disent qu’Elie détestait les femmes… 
Elie ne détestait pas les vraies femmes à l’exemple de celle de Sarepta qui le logea. Mais il n’aimait pas les "Jézabel" !
En ces temps-là, la corruption avait gagné les filles de Sion : maquillage, bijoux, port de pantalons, corruption spirituelle de tout genre :
Esa.3/16-22 : « L’Eternel dit: Parce que les filles de Sion sont orgueilleuses, Et qu’elles marchent le cou tendu Et les regards effrontés, Parce qu’elles vont à petits pas, Et qu’elles font résonner les boucles de leurs pieds,
Le Seigneur rendra chauve le sommet de la tête des filles de Sion, L’Eternel découvrira leur nudité. En ce jour, le Seigneur ôtera les boucles qui servent d’ornement à leurs pieds, Et les filets et les croissants; Les pendants d’oreilles, les bracelets et les voiles; Les diadèmes, les chaînettes des pieds et les ceintures, Les boîtes de senteur et les amulettes; Les bagues et les anneaux du nez; Les vêtements précieux et les larges tuniques, Les manteaux et les gibecières; »

Il dénonça l’avènement de femmes-pasteurs telles Jezabel – Athalie  et tant d’autres prêtresses conduisant le peuple dans des hérésies de tout ordre etc… comme le dénonce ici notre Seigneur Jésus :
Ap.2/20-23 : « Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Je lui ai donné du temps, afin qu’elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité.
Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu’ils ne se repentent de leurs œuvres.
Je ferai mourir de mort ses enfants; et toutes les Eglises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je vous rendrai à chacun selon vos œuvres. »
Et c’est ce que dénonçait Elie !
L’Ecriture dit clairement dans  1 Tim 2/12 : « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence. »

Quoiqu’il ait eu des femmes lévites (descendant de Lévi), il n’y eut jamais de femme sacrificateur !

Ecoutons à nouveau le prophète qui clarifie sa pensée dans :
WMB : MARIAGE ET DIVORCE ; § 188-192 :
« Eh bien, les gens, ils disent que je suis un misogyne. C'est loin d'être la Vérité. Je n'en suis pas un. Ils disent: "Un misogyne!" Souvenez-vous, ils ont traité Paul de misogyne. Il n'y a pas longtemps, une femme-prédicateur disait: «Oh, vous êtes comme le vieux Paul, tout ce qu'il trouvait à faire, c'est de rouspéter après nous, les femmes ! »
Un saint de Dieu, à qui il a été permis d'écrire la Bible, le Nouveau Testament, et contester ses Paroles? Il a dit: «Quand un ange du Ciel enseignerait autre chose que ce que je vous ai annoncé, qu'il soit anathème», à plus forte raison une femme prédicateur.
Ils ont dit d'Élie que c'était un misogyne. Ce n'était pas un misogyne, pour ce qui est des vraies femmes. Il n'aimait pas les Jézabel, c'est tout. »

P- Martin Luther parlait en langues

WMB : REVELATION DE JESUS CHRIST, N°5, AGE DE PERGAME, 1960, PAGE 36.
«  Même Martin Luther parlait en langues. »

Réponse :
WMB : L’AGE DE L’ÉGLISE DE SARDES,  09.12.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA
45     Vous me direz: «Est-ce bien vrai, frère Branham?». Prenez les livres d’histoire et sondez le cours des temps jusqu’ici, et vous verrez si chacun de ces vrais et authentiques enfants de Dieu ne s’est pas accroché à cette bénédiction de Pentecôte: ils parlaient en langues, interprétaient les langues, avaient des signes et des prodiges et baptisaient au Nom de Jésus-Christ. Tout ce que les apôtres ont fait, ils l’ont aussi fait, du début jusqu’à la fin. C’est pourquoi, en lisant l’histoire, j’ai pris Paul, Irénée, Martin, Colomban, etc. Chacun de ces hommes, jusqu’à cet âge-ci, avait les signes et les prodiges.

WMB : L’AGE DE L’ÉGLISE DE SARDES, 09.12.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA
133   Et ici, qu’est-ce que c’est? Les Pentecôtistes disent: «Je n’ai pas besoin de vous, Méthodistes, ni de vous, Luthériens!». Mais après tout, c’est la vie qui était dans les deux petits brins qui a aidé à faire l’aigrette! Et c’est la vie qui était dans l’aigrette qui a fait le grain. Donc, vous voyez, tout se fait conformément au programme de Dieu. Ils avaient le Saint-Esprit potentiellement, comme d’ailleurs Wesley avec la sanctification; mais aujourd’hui, cela a ramené le parler en langues et la restauration de ce qui était là au commencement. Le même Saint-Esprit, vous voyez, le véritable Saint-Esprit. Amen!

WMB : L’AGE DE L’ÉGLISE DE PERGAME, 07.12.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA
188   Mais voyez les églises Protestantes! Qu’ont-elles fait? Elles ne pouvaient pas se satisfaire de cela! Chacune de celles qui sont sorties sortit avec une bénédiction de Pentecôte. C’est parfaitement vrai! Même Martin Luther parlait en langues. C’est exact! Il s’excusa en disant: «Ô mon Dieu! Quels mots affreux je marmonne, je ne sais pas ce que je dis!». Vous voyez? Certainement il croyait cela. Certainement!

Q-Branham devient l’avocat de Jésus Christ

WMB : J’ACCUSE CETTE GENERATION, 1963, P. 46
«  Un calvaire n’est-il pas suffisant pour mon Seigneur ?...un seul calvaire ne lui suffisait-il pas ? Je prends sa défense. Je suis son avocat. »
Georges Nama : « Quelle présomption ! Si nous ne devons pas devenir l’avocat d’une idole (Juges6/31 ; 13/8) à combien plus forte raison de l’Avocat Suprême, le Seigneur Jésus Christ. 1 Jean 2/1 »
Réponse : Actes1/8 : «Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins… »
Selon le dictionnaire Universel, le témoin est :
Une personne appelée à faire connaitre en justice ce qu’elle sait d’une affaire. Une personne qui en assiste une autre (prendre la défense) dans certains actes, pour servir de garant de leur authenticité, de leur sincérité.
Ou encore personne qui par ses actes, porte témoignage de l’existence de quelqu’un ou de quelque chose.

L’apôtre Paul ne disait-il pas ceci dans :
Phil.1/7 : « Il est juste que je pense ainsi de vous tous, parce que je vous porte dans mon cœur, soit dans mes liens, soit dans la défense et la confirmation de l’Evangile, vous qui tous participez à la même grâce que moi. »
Phil.1/16 : « Ceux-ci agissent par amour, sachant que je suis établi pour la défense de l’Evangile »
Tout vrai et authentique croyant, l’est pour la défense de l’Evangile face à ce monde corrompu.
En quoi Georges Nama est-il offusqué  quand William Branham dénonce les maux multiples de notre génération et la démission de la quasi-totalité des conducteurs religieux à maintenir la Parole dans son authenticité sans faire de compromis ?
Le Seigneur n’a-t-il pas solennellement averti par cette Parole : « Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aura aussi honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père, avec les saints anges. » Marc 8/38

L’apôtre Paul prit lui aussi la défense du Seigneur et éleva cette sentence dans Heb. 6/4-6 : « Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont  goûté la bonne Parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part  le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie. »

Là-bas, c’était le Fils de l’Homme qui avait été crucifié ; Aujourd’hui, c’est le Fils de Dieu qu’on crucifie sur l’autel de la Parole en ne reconnaissant pas Jésus comme l’Elohim ou le Yahvé de l’Ancien Testament :
Es.43/10-13 : « Vous êtes mes témoins, dit l’Eternel, Vous, et mon serviteur que j’ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c’est moi: Avant moi il n’a point été formé de Dieu, Et après moi il n’y en aura point. C’est moi, moi qui suis l’Eternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur.
C’est moi qui ai annoncé, sauvé, prédit, Ce n’est point parmi vous un dieu étranger; Vous êtes mes témoins, dit l’Eternel, C’est moi qui suis Dieu.
Je le suis dès le commencement, Et nul ne délivre de ma main; J’agirai: qui s’y opposera? »
Es.44/6-8 : « Ainsi parle l’Eternel, roi d’Israël et son rédempteur, L’Eternel des armées: Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n’y a point de Dieu. Qui a, comme moi, fait des prédictions Qu’il le déclare et me le prouve!, Depuis que j’ai fondé le peuple ancien? Qu’ils annoncent l’avenir et ce qui doit arriver! N’ayez pas peur, et ne tremblez pas; Ne te l’ai-je pas dès longtemps annoncé et déclaré? Vous êtes mes témoins: Y a-t-il un autre Dieu que moi? Il n’y a pas d’autre rocher, je n’en connais point. »

Le patriarche Job ne défend-t-il pas lui aussi la cause de son Créateur ?
Job 36/1-3 : « Attends un peu, et je vais poursuivre, car j’ai des paroles encore pour la cause de Dieu. Je prendrai mes raisons de loin, et je prouverai la justice de mon Créateur. »
Tout comme Simon le pharisien fit honte à Jésus, les dénominations lui font aussi honte avec la doctrine de la trinité reniant ainsi la Divinité Suprême du Seigneur Jésus. Or que dit Jean, l’apôtre du Seigneur ?
1 Jn 2/23 : « Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse ou se déclare publiquement pour le Fils a aussi le Père. »

DIEU VOUS BENISSE RICHEMENT !

DU MEME AUTEUR


Voir tous les enseignements du Pasteur Pierre ESSOH Yao
Voir


AUTRES AUTEURS


Voir tous les enseignements du Prophète William Marrion Branham
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur Augustin BLAY de Washington de D.C.
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur KOUABO Alexis d'Adiao (BONOUA)
Voir