CHAPITRE TROIS: BRANHAM, UN FAUX PROPHETE ?

par Pasteur Pierre ESSOH Yao


Esaïe 44/24-26 : « Ainsi parle l’Eternel, ton Rédempteur, Celui qui t’a formé dès ta naissance : Moi, l’Eternel, J’ai fait toutes choses, Seul J’ai déployé les cieux, Seul J’ai étendu la terre. J’anéantis les signes des prophètes de mensonge, et Je proclame insensés les devins ; Je fais reculer les sages, et Je tourne leur science en folie. Je confirme la parole de mon serviteur, et J’accomplis ce que prédisent mes envoyés ; Je dis de Jérusalem : Elle sera habitée, et des villes de Juda : Elles seront rebâties ; et Je relèverai leurs ruines. »

Avant tout propos, nous avertissons le lecteur sincère et honnête en quête de la vérité, de se donner le temps de lire William Branham ou de l’écouter sur bande magnétique (cassette audio), pour situer ses déclarations dans leur contexte avant de s’aventurer sur le terrain de la polémique.
La démarche adoptée ici par Toh Glacia n’est pas juste et honnête de sa part.
En effet l’honnêteté intellectuelle commande toujours qu’on retrace le contexte d’une pensée avant toute critique. On ne peut logiquement traduire la pensée d’un auteur par des bouts de phrases sortis de leur contexte.
L’apôtre Jude a condamné cette attitude :  « Ces hommes aussi, entrainés par leurs rêveries souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires… Ils parlent d’une manière injurieuse de ce qu’ils ignorent et ils se corrompent dans ce qu’ils savent naturellement comme des brutes» Jude/8-10

Abordons donc ce chapitre avec sérénité et honnêteté.

Accusations et Réfutations:
 Tôh Glacia et les siens dans leurs démarches insidieuses et tendancieuses, continuent en essayant tout au long de ce chapitre, de porter l’estocade sur la vocation même et sur le ministère prophétique de William Marrion Branham ;
Ministère pourtant palpable (enseignements et témoignages enregistrés sur bandes magnétiques) et incontournable pour cet Age de la fin (pour avoir révélé et restauré toute la Parole du Commencement avant la Venue du Seigneur);
Ministère dont Dieu le Seul Garant et le Seul Mandant, a confirmé tant et tant de fois, aux yeux du monde et aux yeux de farouches adversaires, lesquels ont fini par démordre dans la consternation et la confusion. L’argumentation de Toh Glacia dans ce chapitre III débute par une opposition de deux tableaux non comparables à propos des Sept Ages de l’Eglise ;
L’un élaboré par William Marrion Branham, et l’autre, par les Russellistes.

TABLEAU ELABORE PAR WILLIAM BRANHAM
AGES MESSAGERS PERIODES
Ephèse Paul 53 – 170
Smyrne Irénée 170 – 312
Pergame Martin de Tours 312 – 606
Thyatire Colomban 606 – 1520
Sardes Luther 1520 – 1750
Philadelphie Wesley 1750 – 1906
Laodicée Branham 1906– jusqu’à l’Enlèvement


 

TABLEAU ELABORE PAR LES RUSSELISTES
AGES MESSAGERS PERIODES
Ephèse Paul ?
Smyrne Jean ?
Pergame Arius ?
Thyatire Valdo ?
Sardes Wycliffe ?
Philadelphie Luther ?
Laodicée Russel ?

Le tableau des Russellistes, fait certes, allusion aux sept églises d’Apocalypse chapitre 1, mais avec des messagers non confirmés ni par l’Esprit de Dieu, ni par la démarche rigoureuse de l’Histoire de l’Eglise des Nations. En outre, il ne comporte pas de dates définissant la répartition dans le temps pour chaque âge précité ! C’est donc une approche superficielle, débouchant sur toutes sortes d’allégations et de suppositions hasardeuses ! Par contre, frère Branham, se basant sur les trois premiers chapitres d’Apocalypse, a, quant à lui pris pour référence des documents ressources sur l’Histoire de l’Eglise des Nations de plusieurs auteurs, puis "la Chronologie des Hébreux" d’Usher et les livres du docteur Clarence Larkin, sur le "70ème Jubilé pour Israël" en rapport avec "les 70 Semaines de Daniel" d’une part ;

Et d’autre part, opéré le choix de chaque messager selon le critère basé sur l’Ecriture à savoir :
1) La fidélité à la Parole
2) Un Ministère établi dans la Puissance de l’Esprit et
3) Le fruit visible d’un ministère établi par Dieu

A ce sujet, écoutons le prophète :
WMB-Exposé des sept âges de l’Eglise, âge d’Ephèse P. 63 : « La clé que le Seigneur m’a donnée pour me permettre de trouver qui était le messager de chaque âge est des plus Bibliques. On pourrait même dire que c’est la "clé de voûte" de la Bible. C’est la révélation que Dieu ne change pas, et que Ses voies sont aussi immuables que Lui. » 
Dans Hébreux 13/8, il est dit : « Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement ».
Eccl. 3/14-15 : « J’ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, qu’il n’y a rien à y ajouter et rien à en retrancher, et que Dieu agit ainsi afin qu’on Le craigne. Ce qui est a déjà été, et ce qui sera a déjà été, et Dieu ramène ce qui est passé ».
Voilà ! Un Dieu immuable aux voies immuables ! Ce qu’Il a fait en PREMIER, Il devra continuer à le faire jusqu’à ce que ce soit fait pour la DERNIERE fois. Il n’y aura jamais de changement. Appliquez cela aux Ages de l’Eglise ! Le genre d’homme que Dieu a choisi pour le premier Age, et la façon dont Dieu S’est manifesté dans le ministère de cet homme, ce seront là des exemples qui valent pour tous les autres Ages. Ce que Dieu a fait dans le premier Age de l’Eglise, c’est ce qu’Il veut faire dans tous les autres Ages. »
Frère Branham, par l’Esprit de Dieu, a ainsi montré que chaque messager choisi dans sa dispensation, était le ministère se rapprochant le plus du modèle du premier messager du premier Age de l’Eglise à savoir :

L’apôtre Paul selon l’Ecriture:  « Mais le Seigneur lui dit : Va car cet homme (Saul) est un instrument que J’ai choisi, pour porter Mon Nom devant les Nations, devant les rois et devant les fils d’Israël. » Actes 9/15 

« Car Celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi (Paul) l’apôtre des païens. »  Gal 2/8 
« Mais quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre évangile que Celui (l’Evangile) que nous avons prêché, qu’il soit anathème (maudit). » Gal 1/8 
« Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le Fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que Celui qui a été posé : savoir Jésus-Christ. Or, si quelqu’un bâtit avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’œuvre de chacun sera manifestée ; car le jour la fera connaître…» 1 Cor 3/10-15

Ainsi l’Edifice du Seigneur s’élèvera jusqu’à sa Venue par l’envoi des six autres messagers-étoiles pour leur Age correspondant. Aussi, se référant à l’histoire, William Marrion Branham a-t-il cité avec précision les messagers-étoiles qui ont rayonné leur sphère de l’éclat de la Puissance de l’Evangile de Christ tout au long de leur ministère : Paul (Ephèse), Irénée (Smyrne), Martin (Pergame), Colomban (Thyatire), Luther (Sardes), Wesley (Philadelphie) et l’Elie de Mal 4/5-6 (Laodicée) William Marrion Branham.
 La Révélation des sept Ages de l’Eglise telle que donnée par le Saint-Esprit fut prêchée par William Branham du Dimanche 04/12/1960 au Dimanche 11/12/1960 au "Branham Tabernacle", à Jeffersonville, Indiana, USA.

La confirmation publique par le Dieu Vivant

"Du feu dessine les Ages de l’Eglise sur le mur du tabernacle" 
Le même Dieu qui, selon Esaïe 44/25, confirme la parole de son serviteur, et accomplit ce que prédisent ses envoyés, a confirmé de manière solennelle l’enseignement apporté par le prophète du temps de la Fin : William Marrion Branham, le Dimanche 08 Janvier 1961 à Jeffersonville, Indiana, USA :
Tout comme dans les temps bibliques, lors de la dédicace du tabernacle de Moïse, et du temple de Salomon, L’Ange de l’Eternel visible à l’auditoire dans la forme d’une colonne de feu, dessina les sept Ages de l’Eglise ! Dieu venait de montrer à tous, son Agrément et sa confirmation sur ce que son serviteur a enseigné non seulement sur la répartition des Ages, mais aussi sur le choix des messagers-étoile correspondants à chaque Age !

A ce sujet, écoutons le prophète :
«Lorsque j’eus fini, Dimanche dernier, avec le chapitre quatre de l’Apocalypse, j’avais environ trois cent cinquante ou quatre cents personnes dans mon assemblée. Et alors que je parlais… je m’apprêtais à prier pour les malades, l’Ange du Seigneur descendit devant tous et alla se tenir dans le coin de la salle. Et trois cents personnes ou davantage Le regardèrent pendant quinze minutes en poussant des cris, pleurant et louant Dieu. Tous regardèrent… C’était la première fois qu’Il apparaissait ainsi devant une église. Il entra et alla se tenir à cet endroit. Je dis : ‘Pouvez-vous Le voir ?’ Et tout le monde commença à crier et à tomber. Elle était là, la grande Lumière ambre de la Colonne de Feu, d’une rondeur parfaite. Puis Elle commença à s’estomper et l’ombre de chacun de ces Ages de l’Eglise se dessina dans cette Colonne de Feu, exactement comme je les avais enseignés. Dieu sait que c’est la Vérité alors que je me tiens ici devant Sa Bible. » Biographie, page 393 ou WMB : "Le Messie" prêché en Louisiane au "Life Tabernacle shreveport" en 1961.

William Branham est-il un faux prophète ?
 Toh Glacia dans ses séries de citations, présente le prophète comme un homme incohérent dans ses propos, incapable de défendre en toute responsabilité son ministère prophétique. En effet dit-il, William Branham présente des citations contradictoires, car il refuse tantôt le titre de prophète, et le revendique avec conviction par la suite.
Qu’en est-il réellement ?
Notons pour commencer qu’il n’y a aucune incohérence dans les dires du prophète. Lorsque frère Branham dit : « je ne suis pas le prophète » ; il faut le saisir dans son contexte :
- Soit, par signe d’humilité comme Jean Baptiste qui refusait d’être appelé l’Elie, alors qu’il était revêtu effectivement de la puissance de l’Esprit d’Elie (Jn 1/13-21).
- Soit, par le discernement d’un esprit faux, hypocrite ou idolâtre ; à l’instar de la femme animée d’un esprit de python, qui criait jour et nuit derrière Paul et Silas (Act. 16/16-18) ;
Et des habitants de Lystre qui cherchaient à idolâtrer Paul et Barnabas en leur attribuant les noms de "Mercure" et de "Jupiter" (Actes 14/8-16).
- Par contre, lorsque frère Branham affirme qu’il est le prophète de Dieu, c’est pour amener les gens à "croire en celui que Dieu a envoyé", afin que, connaissant ainsi la Volonté de Dieu, ils atteignent l’accomplissement et l’exaucement de leurs prières !
Matt 10/40-41: « Celui qui vous reçoit, Me reçoit, et celui qui Me reçoit, reçoit Celui qui M’a envoyé. Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. »

Dans Sa Commission à frère Branham, l’Ange du Seigneur lui dit ceci : « …Ne crains point. Je suis envoyé de la Présence du Dieu Tout-Puissant pour te dire … que tu dois aller à travers le monde entier et prier pour les malades. Si tu amènes les gens à te croire, et si tu es sincère quand tu pries, rien ne résistera devant tes prières, pas même le cancer.
Tu prêcheras devant des multitudes ; et des milliers de gens de toutes les parties du monde viendront à toi pour la prière et pour des conseils. Tu prieras pour des rois, des autorités, des princes… »
Documents Ressources : Biographie page 111 ou WMB : "Comment l’Ange vint vers moi et Sa Commission", 1955, Chicago, USA.

Le Seigneur n’a-t-il pas montré l’évidence et le bénéfice de premier ordre qui se dégage en faveur du peuple qui, par l’Ecriture reconnaît un ministère mandaté et confirmé par Lui ?

« Heureux le peuple qui connait le son de la Trompette. Il marche à la clarté de ta Face, ô Eternel ! Il se réjouit sans cesse de Ton Nom, et il se glorifie de Ta Justice. » Psaume 89/16-17

Jn 6/28-29 : « Ils lui dirent : que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu ? Jésus leur répondit : l’ŒUVRE de Dieu, c’est que vous croyiez en Celui qu’Il a envoyé. » Jn 14/1.
Comme exemple dans l’Ecriture nous pouvons citer Jésus en face de la femme samaritaine lui dévoilant directement son identité : «  Jésus lui dit : Je le suis, moi qui te parle. » Jn 4/25-26.

Cette attitude d’humilité manifestée par William Branham est le trait caractéristique de tout vrai don venant de Dieu. En effet, le porteur du don s’efface pour laisser transparaitre le don.

Aucun fait marquant dans la vie de William Branham ?

Toh Galcia, par ailleurs affirme que rien de marquant n’est arrivé du vivant de frère Branham contrairement aux autres prophètes Moïse, Noé, Jean Baptiste, dont les noms sont associés à des faits marquants de leur vivant.
Notons que la Mission de Noé est certes spirituelle, mais elle est avant tout une œuvre qui se déroule depuis le début jusqu’à sa fin, dans le monde visible et matériel de l’époque antédiluvienne :
C’est-à-dire la Commission de construire une arche qui est une embarcation physique. Ensuite vint le déluge sur la terre !
Pareillement, Moïse, reçut de Dieu la Commission de faire sortir le peuple d’Israël du pays d’Egypte pour entrer à Canaan, la terre promise. Ce fut le premier Exode.
Cette mission, quoique spirituelle, devait aussi les conduire à une destination géographique terrestre !
Cependant, contrairement à ce que Tôh Glacia affirme,
L’entrée à Canaan ne s’est pas produite du vivant de Moïse !
Est-ce-à dire qu’il n’a pas achevé sa mission ?
Ceci fait-il de Moïse un faux prophète ?

Quant à Jean le Baptiste, qui a accompli le deuxième Exode; en « ramenant le cœur des pères à leurs enfants » (Mal 4/5a et Luc 1/17) ; il a certes introduit Christ à Israël, Le présentant comme "l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde", mais n’a pas été témoin de ce Sacrifice expiatoire sur le bois du Calvaire ! Il n’a non plus pas participé à l’Avènement Glorieux de la descente du Saint-Esprit sur l’Eglise, le jour de la Pentecôte ! (Esaïe 40/5)
Ainsi, bien qu’il soit "le plus grand homme né de femme" pour avoir introduit Christ à la terre, "le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui" ! A dit le Seigneur Jésus. (Matt 11/11)
Ceci n’a pas fait de Jean Baptiste un faux prophète !

La Vérité est que tous les prophètes de l’Ecriture n’ont jamais été acceptés par leurs contemporains ; seul un groupe élu a cru en eux et a accepté leur Message :
- Au temps de Noé, seule sa petite famille croyait en lui, et fut
sauvée.
- Moïse, quoique puissant à travers les prodiges qui l’accompagnaient, a sans cesse fait face à des contestations et à des révoltes de la part du peuple.
- Jean Baptiste, reconnu aujourd’hui par Toh Glacia et tous les lecteurs de la Bible, comme précurseur de la première Venue de Christ, fut rejeté en son temps et décapité en prison !
- Le Seigneur Jésus-Christ Lui-même, le Dieu manifesté en chair
n’avait pas un endroit où reposer sa tête et fut finalement crucifié comme un vulgaire bandit !

Cet esprit moribond n’a pas varié, il est le même depuis le fond des âges jusqu’aujourd’hui. Et c’est ce même esprit animant tous les détracteurs du Message, qui les empêche de voir les grandes choses annoncées ; lesquelles s’accomplissent de nos jours par ce ministère prophétique.

La Commission adressée à William Branham, est essentiellement surnaturelle et hautement spirituelle !
Ce troisième Exode (Mal 4/5-6) qui se déroule sous nos yeux, et qui est un fait marquant, est celui de la sortie des élus de Dieu de toutes les organisations et dénominations religieuses ; afin de les unir à la Parole Originelle des apôtres et des prophètes de Christ !
D’où l’expression employée par le Seigneur Lui-même pour montrer le signe du temps de la fin : « Où sera-ce, Seigneur ? Et Il répondit : Où sera le Corps (la carcasse-Parole fraîche de Dieu), là s’assembleront les aigles. » (Luc 17/37)

La mission du prophète William Branham selon Mal 4/5-6 et Apocalypse 10/7 est d’apprêter une Epouse parfaite sans tâche avant la seconde venue du Seigneur. Et cette seconde Venue n’est pas liée à la personne de frère Branham, mais plutôt à son Message, tel qu’il l’a reçu dans la Commission de l’Ange lors de l’apparition visible d’une Lumière éclatante au dessus du prophète tandis qu’il baptisait la 17ième personne dans le fleuve Ohio en Juin 1933 au devant d’une grande foule composée des centaines et des centaines de gens qui se tenaient sur la rive à 02 heures de l’après-midi.
La Voix venant de la nuée dit : « Comme Jean le Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première Venue de Christ, tu as reçu un Message qui annoncera la préparation de la seconde Venue de Christ. » Biographie page 32.

Cet évènement inédit eut un large écho de publication dans les journaux tant aux USA, qu’au Canada. Encore un fait marquant d’une portée majeure !

Nous pouvons citer tant et tant d’évènements, de faits inédits qui ont ponctué le ministère prophétique et surnaturel de William Marrion Branham, dont la visite des sept Anges célestes sur le mont "Sunset" en Arizona le 28 février 1963, qui formèrent à leur départ le "Nuage mystérieux", décrivant le Visage de Christ, le Suprême Juge tel que mentionné dans le Livre de l’Apocalypse, chapitre 1. Dieu L’envoya comme Signe à l’Epouse du temps de la fin. Cette rencontre avec les Anges permit à frère Branham d’apporter la Révélation sur les sept Sceaux. Ce Nuage mystérieux s’élevait de 43 Km au dessus du niveau de la mer, ce qui surpasse de beaucoup le champ de 20 à 30 Km des nuages nâcrés d’Arctique, vu de l’Arizona, du Colorado, du Nouveau Mexique et même dans le nord du Mexique, avec une étendue de 80 Km de longueur et de 50 Km de largeur, tel un immense beigne, son centre était ouvert. Les journaux en ont fait une large diffusion.
Ce fut un cas vraiment marquant et déterminant pour l’Epouse et non pour les incrédules !

La mise au point concernant l’année 1977

A propos de la prophétie sur l’année 1977, frère Branham n’a jamais dit que le Seigneur Jésus reviendrait en 1977. Toh Glacia s’appuie sur une autre déclaration tirée de "l’Exposé des 7 Ages de l’Eglise", écrit par le docteur Lee Vayle, affirmant que selon frère Branham, l’année 1977 pourrait bien marquer le point final des systèmes du monde et nous introduire dans le millenium. Lee Vayle précise également que le prophète l’avait dit sous inspiration divine. Il convient de souligner ici que frère Branham de son vivant était souvent en désaccord avec Lee Vayle sur certains points doctrinaux. Le prophète n’a pas pu lire entièrement l’exposé des 7 âges de l’Eglise écrit par son ami Lee Vayle, et n’a donc pas pu procéder lui-même à la correction de l’ouvrage avant sa dédicace :

WMB : Les évènements modernes rendus clairs par la prophétie, P. 1-4 ; prêché le 01/08/1965 : « Maintenant nous allons dire ceci pendant que j’y pense non pas pour interrompre. Frère Vayle est ici, et il se pourrait que je n’arrive plus à le voir … Je vais vous envoyer ce manuscrit quand je serai rentré à Tucson. Je suis en train de le parcourir, je ne l’ai pas encore entièrement lu et je vous le renverrais aussitôt que j’arriverai à Tucson. »
Rappelons que frère Branham fut rappelé à Dieu 4 mois après cette prédication sans qu’il procède lui-même à la lecture et à la correction du document de Lee Vayle. Dans la prédication "originale sur bande", le prophète n’a jamais apporté de telles déclarations.
Voici le texte original : « Nous croyons que l’église de Laodicée a commencée en 1906, je prédis qu’il se terminera vers 1977, que l’église entrera complètement dans l’apostasie et qu’elle sera rejetée de la bouche de Dieu. Et la seconde Venue ou l’Enlèvement par Christ peut arriver à tout instant. Je peux me tromper d’un an, de 20 ans, de 100 ans je ne sais pas quand cela... »

Ce qui vient d’être dit est très clair que cela n’émane pas d’une inspiration divine, mais de la présomption issue d’hypothèses et de calculs, en rapport avec les 70 semaines de Daniel avec le peuple Juif et du 70ième jubilé pour Israël, ayant pour référence les livres du docteur Larkin et Usher sur la répartition dans le temps des Ages de l’Eglise, et la chronologie des Hébreux.

Ecoutons le prophète :
WMB : La soixante-dixième Semaine de Daniel ; P. 20 ; § 195-196, Jeff, prêché le 06/08/1961 
« Une déclaration saisissante ! Depuis le moment où Dieu avait fait la promesse à Abraham… Ne manquez pas ceci. Depuis le moment où Dieu avait fait la promesse à Abraham, Genèse 12/3, jusqu’au moment où Christ a été rejeté, en 33 après Jésus-Christ, par les Juifs, d’après Gal 3/16-17, et d’après la chronologie d’Usher, la "Chronologie des Hébreux" selon Usher, la Puissance de Dieu a été avec les Juifs pendant exactement mille neuf cent cinquante-quatre ans (1954 ans). Dieu a traité avec les Juifs pendant mille neuf cent cinquante-quatre ans, d’après la chronologie des Juifs et d’après Gal 3/16-17. J’ai bien d’autres passages de l’Ecriture, mais je donne seulement ceux-là. Ensuite, après qu’ils aient rejeté Christ, Il s’est tourné vers ceux des Nations pour y choisir un peuple qui portât Son Nom. Vous voulez un passage de l’Ecriture là-dessus, où ça se trouve ? Actes 15/14.
Maintenant, si on calcule le temps, on voit qu’il nous reste exactement (écoutez) 17 ans. Et il nous aura été alloué, le même espace de temps, avec Dieu qui traite avec nous dans la Puissance du Saint-Esprit, depuis l’an 33 après Jésus-Christ jusqu’en 1977, Le même espace de temps de mille neuf cent cinquante-quatre ans. Dieu qui traite avec nous comme Il a traité avec les Juifs. Qu’est- ce que vous dites de ça ! »

Depuis le temps où Dieu choisit Abraham (Gen 12/3 ; Gal 3/16-17) jusqu’à la Croix où les Juifs rejetèrent Christ il y a 1954 ans, période pendant laquelle Dieu a traité avec Israël en tant que Nation. Et si nous tenons compte de ce temps, de la croix (l’an 33) et tenant compte du même laps de temps imparti à Israël, cela nous amènerait en 1977. La référence faite par Toh Glacia dans la brochure "Révélation de Jésus-Christ, Age de Thiatyre", N°6 P. 39, § 228, concernant l’énoncé "Ainsi dit le Seigneur" n’a aucun rapport avec la prédication de l’année 1977. Cette citation est encore tirée hors de son contexte. Il s’agit plutôt ici des 7 visions que William Branham reçut sous inspiration divine dont 5 se sont déjà accomplies au moment où il parlait. Concernant le moment du Retour du Seigneur, c’est-à-dire l’année, le mois ou la semaine dont parle Toh Glacia, la prédication sur bande ne mentionne rien de tel, c’est plutôt un ajout personnel du docteur Lee Vayle.

Ecoutons encore le prophète William Branham à ce propos :

WMB : La soixante-dixième Semaine de Daniel ; page 24, § 227 :« Maintenant, je ne voudrais pas que qui que ce soit reparte en ayant mal compris ceci. La bande est encore en marche. Je ne voudrais pas que qui que ce soit comprenne mal. Ne comprenez pas mal, en disant : "Frère Branham a dit que Jésus allait venir en 1977."
Je n’ai jamais rien dit de tel. Il se peut que Jésus revienne aujourd’hui. »

La mise au point concernant les sept Tonnerres : Nous venons de relever l’équivoque sur l’année 1977 que le docteur Lee Vayle a maladroitement introduit dans l’élaboration de "l’Exposé des sept Ages" sans que cela ait été mentionné sur la bande originale de l’enseignement apporté par frère Branham.

Nous voulons éclairer tout lecteur sincère et soucieux de connaître la vérité sur ce qui constitue un autre point d’achoppement relevé dans le livre de "l’Exposé des sept Ages de l’Eglise" : Le point sur la Révélation " des sept Tonnerres d’Apocalypse chapitre 10, le verset 4".
Lee Vayle écrivit ceci : Exposé des sept Ages réimprimé en 2005 ; page 319-320 : « Or, ce messager de Mal 4 et d’Apoc 10/7 va faire deux choses : Premièrement : selon Mal 4, il ramènera les cœurs des enfants aux pères. Deuxièmement : il révélera les mystères des sept Tonnerres d’Apoc 10 qui sont les révélations contenues dans les sept Sceaux.»
Frère Lee Vayle vient à nouveau de déformer les propos du prophète jetant ainsi le discrédit sur sa mission et sur sa personne ! Cette même citation fut transcrite dans la brochure "Le Messager W.M.B.", éditée par "Voice of God Recordings, Jeffersonville", p. 5.
Ce qui vient d’être écrit, William Marrion Branham ne l’a jamais dit dans la prédication sur bande à propos du messager d’Apoc 10.

Mais, il a plutôt dit sur la bande originale de la prédication sur l’Eglise de Laodicée (Révélation des sept Ages) du Dimanche 11/12/1960 soir, à Jeffersonville, à la page 17 au paragraphe 81 : « Et le cœur des enfants à leurs pères. Lorsque ce grand Elie-ci viendra à la fin de cet âge, il apportera le message de pentecôte pour ramener les enfants à la foi des pères, parce qu’il les reprendra pour ne pas avoir gardé cette foi qui existait au commencement. Amen !... »

A la page 19, paragraphe 96 : « Ce prophète restera fidèle à la vraie Parole de Dieu. Oui, il restera avec Elle, avec la Parole toute entière. Pour quoi faire. Pour restaurer la foi telle qu’elle était dans l’Eglise d’Ephèse et qui avait été perdue au cours des Ages. Pour ramener la foi dans l’Eglise qui a une "Porte ouverte" devant elle, et qui L’a rejetée ! »

Qu’en est-il des sept tonnerres d’Apocalypse 10/4 ?: Lors de la "Révélation des sept Sceaux" prêchée du 17 au 25 Mars 1963 au "Branham Tabernacle" à Jeffersonville, frère Branham a été clair tout au long de cette série d’enseignements en ce qui concerne les sept Tonnerres d’Apoc 10/4 qui sont les Mystères non écrits et qui sont en relation avec la date du Retour du Seigneur Jésus :

WMB : Révélation des sept Sceaux page 77, § 49 : « Les sept Sceaux, sur le Livre, ils … Ces sept Sceaux scellent le Livre. Voyez ? Le Livre est absolument scellé. Vous le voyez ? [L’assemblée dit : « Amen » N.D.E] Le Livre est absolument un Livre scellé, jusqu’à ce que les sept Sceaux soient brisés. Il est scellé de sept Sceaux. Or, ça, c’est différent des sept Tonnerres. Voyez ? »

WMB : Révélation des sept Sceaux, le septième Sceau page 588, § 394 : « … C’est un mystère caché. Personne ne Le connaît. Mais cela – cela concorde parfaitement avec ce qu’Il a dit, que : ‘‘personne ne saurait quand Il vient’’. Et ils n’allaient pas connaître ce mystère des sept Tonnerres non plus. Donc, vous voyez, il y a un lien entre les deux. »

Ceci ne corrobore-t-il pas la Parole du Seigneur sur sa Seconde Venue ?

Matt 24/36 : « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait ! »

Luc 12/40 : « Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’Homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. »

WMB : Révélation des sept Sceaux, le septième Sceau, page 570, § 261 : « Mais, il y a un secret qui repose là-dessous ! [Frère Branham donne un coup sur la chaire. - N.D.E] Gloire à Dieu au plus haut des Cieux ! Je ne pourrai jamais plus penser de la même façon, pour le reste de ma vie, après avoir vu. Or, je ne sais pas ce que… Je connais la prochaine étape, là, mais je ne sais pas ce que, comment l’interpréter. Ça ne va pas tarder. Voici ce que j’ai noté quand c’est arrivé, si vous pouvez le voir, là : ‘‘Arrêter. Ne pas aller plus loin que ceci, ici.’’
Je ne suis pas du genre fanatique. Je vous dis simplement la vérité. »

W.M.B- 7e Sceau : « Maintenant, quel est le grand secret caché derrière ce sceau ? Je l’ignore ! Je l’ignore. Je ne le comprends pas. Je n’ai rien pu en dire. J’ai juste répété ce qui était dit. Mais je sais que cela se trouvait dans ces 7 Tonnerres qui grondaient l’un après l’autre, tonnant à 7 reprises, et cela dévoila quelque chose que j’ai vu. Alors, j’ai cherché l’interprétation de ces choses, je n’ai pas pu la trouver. C’est l’exacte vérité. L’heure n’a pas encore sonné pour ces choses, mais nous nous en approchons…je ne sais pas ce qui va arriver. Je ne sais pas. Je sais simplement que ces 7 Tonnerres contiennent ce mystère, que les cieux se sont tus. »

WMB- 7e Sceau ; page 26 ; § 164 : «Remarquez que quand les 7 anges s’avancent pour sonner de la trompette, il y a un tonnerre (la voix de Dieu quand les sceau s’ouvrent ; page 158 ; § 263)… Un seul tonnerre…Mais maintenant, nous avons 7 Tonnerres l’un derrière l’autre. Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept ! Maintenant pourquoi ? Si Satan s’en emparait, cela pourrait causer de grands dommages. Mais il y a une chose qu’il ne connaît pas…Ce n’est même pas écrit dans la Parole ! C’est un secret total. » Or l’Elie de Malachie 4 n’est venu que pour révéler les mystères écrits !

W.M.B. – Messieurs est-ce l’heure ?; page 27 ;§ 186 : « Maintenant ce Message, le septième ange, proclame en sonnant de la trompette son Message à l’église de Laodicée. Remarquez le type de son Message…Qu’était-il ? Il s’agit de terminer tous les mystères de Dieu qui sont écrits dans le livre. Le 7e ange rassemble tous les mystères qui avaient été laissés en suspens tout au long de ces organisations et dénominations, le 7ième ange les rassemble et termine le Mystère tout entier. C’est ce que la Bible dit : « il termine le Mystère du Livre écrit ! »

W.M.B. – Messieurs est ce l’heure ? ; page 188-196 : « Voici ce qu’est un Mystère : Un Mystère est un passage de l’Ecriture, une vérité qui était cachée précédemment et qui est maintenant divinement révélé. Mais où il reste malgré tout, un élément surnaturel en dépit de la révélation. »
Les mystères importants, ainsi que tous les grands mystères sont les suivants :
- Le 1er mystère est le mystère du royaume des cieux. Matt 13 :3-15.
- Le 2e mystère est celui de l’aveuglement d’Israël pendant cet âge. Rom 11/25.
- Le 3e mystère est celui de la translation des saints vivants au temps de la fin dans cet âge-ci. 1 cor 15 ; 1Thes 4 : 14-17.
- Le 4e mystère est celui de l’Eglise du Nouveau Testament, formant un seul Corps composé à la fois de Juifs et des Nations. Eph 3 : 1-11 ; Rom 16/19 ; Col 4/3.
- Le 5e mystère est celui de l’Eglise en tant qu’Epouse de Christ. Eph 5:28-32.
- Le 6e mystère est celui du Christ vivant le même hier, aujourd’hui et éternellement. Gal 2 :20 ; Heb13 : 8.
- Le 7e mystère est celui de Dieu en Christ en tant que la Plénitude de la divinité incarnée, incarnée en Celui par lequel toute la sagesse divine et toute piété sont restituées à l’homme.
- Le 8e mystère est celui de l’iniquité décrit dans 2Thes. Et ailleurs.
- Le 9e mystère est celui des sept étoiles d’Apocalypse1:20. Les sept étoiles sont les sept Eglises, les sept messagers etc.
-  Le 10e mystère est celui de Babylone, la prostituée d’Apocalypse 17 : 5-7.

Ce sont ici quelques-uns des mystères que cet ange doit dévoiler. Il doit dévoiler tous les mystères de Dieu. Et quant aux autres, je les cite avec respect, ne me referant pas à moi-même, mais à l’Ange de Dieu.
Ce sont :
- La semence du serpent, mystère qui avait été caché pendant toutes ces années.
- La question de la grâce mise au point. Non la disgrâce mais la grâce réelle, la vraie grâce.
- Le fait qu’il n’y ait pas un enfer qui brûle éternellement. Vous brûlerez peut être pendant des millions d’années, mais tout ce qui est éternel n’a ni commencement ni fin, alors que l’enfer a été créé. Ce sont tous des mystères !
- Le mystère du baptême du Saint-Esprit sans aucune sensation, mais où la personne de Christ accomplit en vous les mêmes œuvres que celles qu’il fit autrefois.
- Le mystère du baptême d’eau (où un trinitarisme extrémiste a introduit les titres Père, Fils et Saint-Esprit), et le mystère de la Divinité qui est accompli dans le baptême au Nom de Jésus-Christ selon le Livre des Actes et que doit recevoir l’Eglise de notre temps. Ce sont là quelques-uns de ces mystères.
- Le mystère du retour de la Colonne de feu ! Amen ! C’est la chose même qui doit arriver, et nous la voyons !

W.M.B. – 7e Sceau ; page 33 ; parag 206 : « …Nous vivons la dernière heure par la grâce de Dieu Tout Puissant, avec le secours qu’Il accorde à Son peuple afin qu’il puisse se réjouir de l’Apparition prochaine de Christ. Dans combien de temps, frère Branham ? Peut être dans 20 ans, peut être dans 50 ans, ou dans 100 ans, je ne sais pas. Ceux qui disent qu’ils le savent sont dans l’erreur. Ils ne le savent pas. Dieu Seul le sait. »

Disparition de l’Amérique : Fausse prophétie ?

Selon Toh Glacia, frère Branham aurait prophétisé la disparition des USA en 1975, en s’appuyant sur la déclaration tirée de la brochure "Chef d’œuvre". Dans cette déclaration, frère Branham montrait qu’aucune démocratie ne peut dépasser 200 ans selon le déroulement des faits historiques. Il s’agit ici d’une fausse accusation, car William Branham n’a jamais prophétisé la fin des USA en 1975. Précisons ici que l’histoire s’est toujours répétée et continue de se répéter. Les vérités historiques d’hier se vérifient encore aujourd’hui ; fort de ce constat, William Branham affirme : « les grandes démocraties constituées n’ont jamais dépassées 200 ans selon l’histoire. »

A notre niveau, le constat que nous faisons de l’histoire est que tous les régimes sanglants et totalitaires finissent toujours dans la déchéance et le carnage et leurs souverains connaissent une fin tragique. Sommes-nous dans ce cas en train de prophétiser ? Non…

En outre William Branham en tant que prophète ne se livre pas ici à des déclarations fortuites. A l’instar de tous les prophètes qui voient l’imminence du jugement divin à l’avance et avertissent leur génération, William Branham ne peut s’empêcher d’alerter et d’éveiller la conscience de ses contemporains.

C’est dans ce contexte que Paul pouvait affirmer :

1 Co 15/51-52 : « Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. »

1 Thes 4/15-17 : « Voici en effet ce que nous vous déclarons d’après la Parole du Seigneur nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont décédés… Ensuite nous les vivants qui seront restés nous serons tous enlevés avec eux sur les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs. »

Paul ici se voyait participer vivant, à l’enlèvement !
Or l’enlèvement n’a pas encore eu lieu et Paul a été rappelé au Seigneur !
Nous nous interrogeons : Paul est-il un faux ? Ou s’est-il trompé ? Non, rien de tout cela ! Car l’Esprit de la Prophétie est un Esprit d’anticipation, voyant déjà le jugement divin avant que la coupe de Dieu ne soit pleine !

Fausse prophétie de l’Elie et du jugement des méchants

Quand au jugement des méchants annoncé, cela relève de la souveraineté absolue du Seigneur qui a fixé les temps et les circonstances.

WMB : Exposé des 7 Ages de l’Eglise, l’Age de Laodicée, P.321: « … Si vous voulez bien me permettre ici une note personnelle, je vous dirai que je fonde ce pronostic sur sept visions de première importance qui se sont succédées devant moi un dimanche matin, en juin 1933. Le Seigneur Jésus m’a parlé, en disant que la venue du Seigneur était proche, mais qu’avant Son retour, sept évènements de première importance allaient se produire. Je les ai tous notés, et, ce matin-là, j’ai raconté la révélation du Seigneur.

D’après la première vision, Mussolini allait envahir l’Ethiopie, et ce pays allait « tomber sous sa coupe ». Cette vision a causé pas mal de remous, et certains se sont mis fort en colère quand je l’ai racontée, et n’ont pas voulu y croire. Mais c’est ainsi que les choses se sont passées. Il est entré dans le pays avec ses armes modernes, et il a pris le pouvoir. Mais la vision disait aussi que Mussolini aurait une fin horrible, quand son peuple se retournerait contre lui. C’est arrivé exactement comme cela avait été dit.

La vision suivante annonçait qu’un Autrichien du nom d’Adolf Hitler s’élèverait et deviendrait le dictateur de l’Allemagne, et qu’il entraînerait le monde dans la guerre. Elle montrait la ligne Siegfried, et tout le mal que nos troupes auraient à la franchir. Ensuite, elle montrait qu’Hitler aurait une fin mystérieuse.

Le domaine de la troisième vision était celui de la politique mondiale, car elle me montrait qu’il y aurait trois grands "ISMES" : le fascisme, le nazisme et le communisme ; mais que les deux premiers seraient absorbés par le troisième. La voix m’exhortait : « OBSERVE LA RUSSIE ! OBSERVE LA RUSSIE ! Surveille le roi du Nord. »

La quatrième vision montrait les grands progrès que ferait la science après la deuxième guerre mondiale. Elle était couronnée par la vision d’une automobile dont la partie supérieure avait l’air d’une bulle de plastique. Téléguidée, elle parcourait des routes magnifiques, et n’avait pas de volant, de sorte qu’on voyait les gens assis à l’intérieur jouer à un jeu quelconque pour passer le temps.

La cinquième vision, qui avait trait au problème moral de notre âge, avait pour point central les femmes. Dieu me montra que les femmes commençaient à quitter leur position en recevant le droit de vote. Ensuite, elles se sont coupées les cheveux, ce qui signifie qu’elles n’étaient plus sous l’autorité de l’homme, mais insistaient pour avoir des droits égaux, ou, dans la plupart des cas, des droits supérieurs. Elles ont revêtu des vêtements d’homme, et ont fini par se déshabiller de plus en plus, jusqu’au moment où la dernière image que je vis était celle d’une jeune femme nue, à l’exception d’un petit tablier grand comme une feuille de figuier. Par cette vision, je vis la terrible perversion du monde tout entier, et son état moral. Puis dans la sixième vision, une femme de la plus grande beauté, mais cruelle, s’éleva en Amérique. Elle avait un pouvoir total sur les gens. Je crus qu’il s’agissait de la montée de l’église catholique romaine, mais je savais que c’était peut-être la vision d’une femme qui allait prendre un grand pouvoir en Amérique, grâce au droit de vote des femmes. Dans la septième et dernière vision, j’entendis une effroyable explosion. En me retournant pour regarder, je ne vis plus que des décombres, cratères et fumées sur tout le territoire américain. »
Toutes ces six visions précédentes se sont accomplies !

Le livre de la genèse a prévu 120 ans de prophétie du message de Noé avant le déluge, mais l’eau n’a pas immédiatement inondé la terre après la prédication de Noé. Noé et les siens entrèrent dans l’arche, et Dieu lui-même ferma la porte de l’arche et attendit 7 jours avant d’envoyer le déluge sur les méchants. La genèse affirme également que la postérité d’Abraham séjournerait 400 ans dans un pays étranger en tant qu’esclave et serait délivré par la main puissante de Dieu au bout de ces 400 ans d’esclavage.
Gen.15/13-14 : « Et l’Eternel dit à Abram : Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux ; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais Je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses.»

Cependant, après 400 ans, il a fallu encore 30 ans d’attente, de peines et de souffrances, avant que Moïse annoncé par l’Eternel ne se présente ; et que le peuple d’Israël, brisant le joug de la puissance de l’Egypte, ne sorte libre !
Ex.12/40 : « Le séjour des enfants d’Israël fut de quatre cent trente ans, le jour même, toutes les armées de l’Eternel sortirent du pays d’Egypte. » 

Dans tous ces exemples, on ne peut pas dire que la Bible est fausse et que les prophètes sont des menteurs. Pierre rappelle que si les prophéties semblent tarder, c’est parce que Dieu donne le temps au pécheur de se repentir, Il ne souhaite pas la mort du méchant, et qu’aussi 1000 ans sont comme 1 jour devant Dieu. En ce qui nous concerne, c’est d’être prêt et irrépréhensible car les temps sont finis et le jugement est imminent.

William Marrion Branham n’a-t-il pas prêché aux grands de ce monde ?

Toh Glacia nie qu’il est évident que Branham ne soit jamais allé prêcher aux grands de ce monde, comme cela lui fut annoncé par l’Ange. Il voit en cela une fausse prophétie.

Soulignons ici qu’il déforme le sens des mots de l’Ange en utilisant « grands » et « religieux » à la place de rois et papes. Du coup, par un sophisme, il nous impose ses grands à lui : Mao Tsé-toung, Kroutchev, Eisenhower, Kennedy, De Gaulle, Mac Milan, Adenauer, Pie XII, Jean XXIII etc.

Mais nous disons qu’il ne peut en aucun cas imposer ses desideratas au plan de Dieu car Il est souverain ! Voilà ce que le Seigneur Jésus dit à ce sujet : « Je vous le dit en vérité, en vérité : il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d’Elie, lorsque le ciel fut fermé 3 ans et 6 mois et qu’il y eut une grande famine sur toute la terre ; et cependant Elie ne fut envoyé vers aucunes d’elles, si ce n’est vers une veuve à Sarepta, dans le pays de Sidon. Il y avait aussi plusieurs lépreux en Israël du temps d’Elisée le prophète ; et cependant aucun d’eux ne fut purifié, si ce n’est Naaman le Syrien » (Lc.4/25-27)

De même nous disons à Toh Glacia qu’il existait plusieurs personnalités du temps de frère Branham comme il en existe aujourd’hui, mais c’est seulement ceux destinés au salut avant la fondation du monde qui recevront le témoignage de la Vérité. Sur ce point, que Toh Glacia ne fasse point un zèle amer pour égarer la multitude avec lui, car cette prophétie de l’Ange s’est déjà accomplie : William Branham a bel et bien rendu témoignage au roi Georges VI d’Angleterre (cf. la petite biographie de GR STUELSATZ, déc. 1987 P. 178). Quand au pape du Vatican voilà ce qu’il dit : « Je suis allé au Vatican, j’ai vu la triple couronne. Je devais être reçu en audience auprès du pape ; le Baron Von Blum Berg avait réussi à m’obtenir cela… pour un mercredi après midi à 3 h … mais j’ai dit : qu’est-ce qu’il faut que je fasse devant ce personnage là. On m’a dit : vous n’avez qu’à entrer, fléchir les genoux devant lui et baiser le doigt. J’ai dit : pas question ! Pas question ! Non monsieur !… Mais pour ce qui est d’adorer un homme, c’est réservé exclusivement à Jésus-Christ  (Révélation des 7 sceaux : 1er sceau P. 171, § 343-346)

En fait, Dieu conduisit le frère Branham au Vatican pour lui révéler le nombre du nom de la bête (666) d’Apo 13/18 : « J’y suis allé moi-même. Il est écrit : "VICARIVS FILII DEI" et c’est en chiffre romain… et ça veut dire : "A la place du fils de Dieu" » (P.216 § 265).
Ainsi l’Ange de l’Eternel ne s’est pas trompé et n’a pas non plus trompé le frère Branham. Cette prophétie s’est intégralement réalisée ! Alors Toh Glacia, n’est-ce pas là le blasphème contre le Saint-Esprit ?

L’effondrement de l’Etat de Californie

En ce qui concerne l’effondrement de Los Angeles au fond de l’océan pacifique, voici l’ordre chronologique des faits :
1. Le jugement fut d’abord prononcé par la bouche du prophète William Marrion Branham le 29 avril 1965 dans "Le choix d’une Epouse"
2. Dans la suite, un violent séisme secoua cette région de la côte ouest.
3. C’est après cela que les scientifiques, dans leurs investigations en juillet 1965 ont découvert une grande faille depuis l’Alaska, contournant toute la Californie ; confirmant ainsi l’imminence de ce jugement prononcé plutôt par le prophète William Branham, qui dans sa prédication : "Rendre un service en dehors de la volonté de Dieu" ; prêché en juillet 1965 P.8 § 22, rendit compte de la découverte des scientifiques.

Nous nous rendons à l’évidence qu’une fois encore Toh Glacia fait une entorse à la vérité. Les ruines de la ville de Capernaüm jusqu’à ce jour reposent au fond de la mer morte contrairement aux cités antiques de la région, dont les vestiges subsistent à ce jour.
NB : cf. la brochure "Honteux de Lui", page 8-9 pour plus d’informations.

Billy Paul et le terme "vieil homme"

Parlant de Billy Paul, nous disons que le terme "Vieil Homme" est relatif dans la Bible. Abraham âgé de 100 ans eu un enfant (Ge.21/5) et était encore résistant pour servir le Seigneur durant 70 autres années avant d’être rappelé à Dieu (Ge.25/7-8). Caleb âgé de 85 ans disait qu’il était encore jeune et résistant pour combattre les géants d’Anak et entrer en possession de son héritage (Jos. 14/6-15). Donc, notre frère Billy Paul est encore jeune aux yeux du Seigneur, ainsi le jugement prononcé contre Los Angeles est encore d’actualité.

Prophétie du Retour de Christ en 1993

Selon Toh Glacia, Branham prophétise le retour de Christ pour l’année 1993. Qu’en est-il exactement à ce sujet ? Citons frère Branham lui-même dans le contexte exact de cette déclaration : « Nous ne savons pas s’il y en a qui vous disent qu’ils savent quand Il va venir, vous savez qu’ils se trompent pour commencer parce que ça, personne ne le sait, mais nous voulons vivre aujourd’hui comme si c’était pour tout de suite. Je vais vous surprendre un peu pendant un instant, alors préparez-vous. Je crois que Jésus va venir dans moins de 3 minutes de son temps. Vous savez combien cela représenterait ? A peu près 35 ans, vous savez 1000 ans ne représentent qu’un jour pour Lui. Vous voyez ? Alors, quand vous entendez l’apôtre qui dit ici ‘le temps est proche’, l’apôtre a dit cela dans l’apocalypse vous savez il y a combien de temps de cela ? C’était seulement hier pour Dieu ça ne fait même pas encore deux jours » (Révélation des 7 sceaux P.232 ; § 9-11, 3ème sceau ; (comparativement à l’Ecriture selon 2Pie3/8 : « Mais il est une chose, bien-aimée, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour » ndlr)

Il suffit à Toh Glacia et les siens d’être honnêtes en restituant l’intégralité de la déclaration du prophète ! Mais ici encore, la Parole de Dieu ne peut être liée !

Les soi-disant élucubrations de Branham

Rappelons aussi qu’à l’origine, la nation américaine fut fondée par de véritables chrétiens qui ont fui la persécution de la papauté en Europe vers cette "terre neuve". Après la proclamation de l’indépendance en 1776, tous les présidents qui se sont succédés à la tête du pays étaient chrétiens, jamais ils n’ont accepté un non-chrétien même un catholique au pouvoir jusqu’à J.F Kennedy (un catholique). Pour les pionniers et pères de la nation américaine, c’est un sacrilège. 30 ans avant l’élection de Kennedy, frère Branham vit cela comme une femme qui exerçait la domination sur tous les U.S.A. Rappelons que dans la Bible : l’église catholique papale romaine est typifiée par une femme (Apo.13 ; Apo.17). Aujourd’hui le constat est amer : les américains qui ne juraient que par la Bible, ont abandonné cette voie royale (l’enseignement de la Bible à l’école a été supprimé). L’élection d’un président aujourd’hui ne tient plus compte des règles rigoureuses de la Bible (mari d’une seule femme, ni adonné au vin… 1Tim.3). Tout ce pays de jour en jour sombre dans la décadence morale.

A l’époque de la guerre froide où le monde était bipolaire, les deux grands blocs (le bloc de l’Est et de l’Ouest) étaient tenus par KROUTCHEV (clan communiste) et EISENHOWER (clan capitaliste). La signification de leur nom était assez révélatrice. Kroutchev en russe veut dire argile, et Eisenhower en anglo-saxon veut dire fer. Cela s’inscrit bien dans la prophétie de Daniel en rapport avec la statue aux pieds d’argile et de fer. Le pied d’argile et de fer prouve bien la fragilité de cette union politique, le désaccord constant de ces deux blocs et le conflit incessant d’intérêt qui les oppose. Car en réalité le fer et l’argile ne peuvent jamais se mêler. Rappelons que les pays de l’Est avaient une économie faible (argile) contrairement à ceux de l’Ouest (fer). L’actualité montre bien l’existence de ce conflit entre les deux blocs malgré sa disparition sur « papier » c’est-à-dire sa suppression de forme.

Dire que les faux prophètes sont oints du Véritable Saint Esprit est une vérité biblique et une grande lumière que frère Branham a apportées.

Matt.7/21-23 : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le Royaume des Cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les Cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton Nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton Nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton Nom ? Alors Je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de Moi, vous qui commettez l’iniquité. »

Notre Dieu est souverain, Il fait pleuvoir sa pluie de bénédiction sur le bon comme sur le méchant :

Matt.5/45b : « Il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »
Ses dons et son appel sont irrévocables et Il ne s’en repend jamais. (Ro.11/29)

Egrenons quelques exemples patents exposés dans les Ecritures :

Balaam
Nous pouvons remarquer que le prophète Balaam était bel et bien oint de l’Esprit de Dieu ; car il recevait pleinement les Oracles de Dieu, mais demeure néanmoins un faux prophète : Ne suivant pas la Parole, pour un gain sordide, il chercha à maudire coûte que coûte Israël que Dieu avait béni. Cet esprit de Balaam est encore d’actualité, aujourd’hui même !

Le roi Saül
Le roi Saül avait lui aussi reçu une onction particulière, et prophétisait parmi les prophètes.
1 Sam.10/10-11 : «Lorsqu’ils arrivèrent à Guibea, voici, une troupe de prophètes vint à sa rencontre. L’Esprit de Dieu le saisit, et il prophétisa au milieu d’eux. Tous ceux qui l’avaient connu auparavant virent qu’il prophétisait avec les prophètes, et l’on se disait l’un à l’autre dans le peuple : qu’est-il arrivé au fils de Kis ? Saül est-il aussi parmi les prophètes » ?

Pourtant il fut rejeté par Dieu, car il chercha plutôt son honneur aux yeux du peuple que celui de Dieu, et haïssait de toute son âme l’homme selon le cœur de Dieu appelé David ! Cet esprit de Saül est aussi d’actualité, aujourd’hui !

Caïphe
Caïphe souverain sacrificateur avait reçu cette même onction et a prophétisé juste quoique se déclarant l’ennemi juré de Christ à la tête du Sanhédrin.
Jn.11/49-52 : « L’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y comprenez rien ; vous ne réfléchissez pas qu’il est dans votre intérêt qu’un seul meurt pour le peuple et que la nation entière ne périsse pas. Or il ne dit pas cela de lui-même ; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation. Et ce n’était pas pour la nation seulement ; c’était aussi afin de réunir en un seul Corps les enfants de Dieu dispersés. »

Judas Iscariot
Judas l’un des 12 apôtres avait reçu du Seigneur un appel authentique (Marc.3/16-19 ; Marc.6/7-9) mais était du malin.
Jn.6/70-71 : « Jésus leur répondit : N’est-ce pas Moi qui vous ai choisis, vous les douze ? Et l’un de vous est un démon. ».
Actes 1/17 : « Il était compté parmi nous, et il avait part au même ministèreV. 25 : Et à cet apostolat que Judas a abandonné pour aller en son lieu. »

Démas
2 Tim 4/10 :« Car Démas m’abandonné, par amour pour le siècle présent… »
Démas avait un vrai ministère, mais aimant le monde, il s’était écarté de la Doctrine et abandonna le Message de la Vérité, pour un message social attrayant qui lui procurait la popularité et l’argent. Alors que le Message que Paul prêchait est un Message solitaire et impopulaire !
Cet esprit de Démas est aujourd’hui répandu sur la quasi-totalité des soi-disant serviteurs de Dieu !

Ces exemples bibliques à ce sujet sont légions ! Les faux prophètes sont bel et bien une réalité. Leur dénominateur commun c’est qu’ils ne suivent pas fidèlement les ordonnances bibliques. Ils troquent la puissance et l’onction du Seigneur contre la popularité, l’argent (appelé le salaire de l’iniquité) et les plaisirs charnels de ce monde. (2Pier 2/1-22).

Du temps d’Elie, il y eut de nombreux faux prophètes (850 prophètes dont 400 de Baal et 450 d’Astarté) qui détournèrent le peuple des commandements de Dieu vers l’idolâtrie.

Il y a aussi aujourd’hui une foule de faux prophètes sur le marché qui trompent le peuple par des discours sophistiqués et se rendent coupables de multiples scandales rapportés chaque jour par l’actualité : cupidité, escroquerie, adultère, viol, grossesses et avortements, conflits incessants de leadership etc.… Ce sont « des ouvriers d’iniquité » et c’est à cause d’eux que la voix de la Vérité c’est-à-dire Christ et sa Parole, est calomniée (2Pier 2/2).

En réalité l’onction du Saint Esprit qu’ils ont est superficielle tandis que la véritable nature de l’âme demeure inchangée, irrégénérée. Nous rappelons à ce sujet que Judas Iscariot a chassé et guéri des malades mais il n’était pas converti (il était un démon Jn.6/70).

Où trouver donc de véritables oints qui se tiennent fidèlement dans la Vérité faisant la totale et complète volonté du Seigneur ? Ils sont rares en cette fin des temps.

Quant à Branham il n’a jamais été accusé d’un scandale quelconque. Entièrement voué à la cause du Seigneur, il n’a jamais été gagné par l’amour de l’argent, de la popularité du monde et la femme. Toute sa doctrine et son enseignement trouvent leur fondement dans la Bible, même les grands hommes de Dieu de son temps (T.L. Osborn, M. Cerrulo, O. Roberts etc.) reconnaissent en lui toutes ces qualités.
La Bible déclare que c’est par leurs fruits que vous les reconnaitrez (Matt.7/20)

Dans le livre de Mal.4/5-6, Dieu a promis d’envoyer Elie le prophète (pas le Thischbite, mais l’Esprit d’Elie), qui est un Esprit de Restauration de la Parole comme au temps d’Elie, qui a restauré l’autel de Dieu, qui a été renversé par les prophètes de Baal et a ramené le cœur du peuple vers son Dieu. Il en est de même pour frère Branham : revêtu de cet Esprit d’Elie, avec le Message que Dieu lui a donné, a ramené le croyant au fondement de la Parole prophétique qui a été dénaturée après le départ des prophètes et des apôtres de Christ. L’Elie de Mal.4/5-6 est différent de l’Elie de Matt.17/11-13 ou Mal.3/1 qui concerne Jean Baptiste, mandaté pour la première venue de Christ. Mal. 4/5-6 concerne Branham, car dans ce cas nous sommes à la fin des âges ; Dieu va consumer les méchants après ce dernier âge dans lequel nous sommes (Mal.4) et cela ne peut pas concerner Jean-Baptiste car il y a 2000 ans Dieu l’a rappelé et les méchants ne sont pas encore détruits par le feu.

Par ailleurs, les œuvres accomplies par frère Branham prouvent que c’est un véritable ministère prophétique, donné par Dieu. Il a reçu la confirmation de Dieu Lui-même, il a manifesté la puissance de l’Esprit d’Elie.Toutes ces nombreuses visions et prophéties n’ont jamais failli. Toutes ces accusations portées par Toh Glacia contre frère Branham sont fausses et montrent l’aigreur affichée contre cet humble homme de Dieu. En le faisant Toh Glacia s’est rendu coupable du péché impardonnable : le blasphème contre le Saint Esprit en s’élevant contre le prophète de Dieu, se moquant de lui, le raillant, le qualifiant de faux prophète. La Bible dit que de tels gens ne feront pas de plus grands progrès.

En effet, Toh Glacia s’est embobiné dans une affaire de placement d’argent ici en Côte d’Ivoire. Affaire que les magistrats du parquet d’Abidjan ont qualifié « d’escroquerie du siècle » avec environ 25 milliards de capitaux qu’il a soutiré à des milliers de personnes, de divers horizons de l’Afrique de l’Ouest qui ont cru en lui, « homme de Dieu », et se pavane en avion dans toutes les directions à la poursuite de l’argent sans aucun regret, ni repentir : « Les preuves parlent d’elles mêmes. Aujourd’hui, le promoteur de Nat-sarl, le dénommé Toh Glacia était gardé par des éléments de l’unité d’intervention de la Gendarmerie Nationale. Comment comprendre qu’un individu contre qui est lancé un avis de recherche se pavane tranquillement à Abidjan ? Tout récemment, il est revenu de Londres en passant par Noé… » interview/maisons de placements réalisé par Fabrice TETE, octobre 2007. (http://www.lematindabidjan.com/visualarticle) « À leurs fruits vous les reconnaîtrez » a dit le Seigneur Jésus. (Matt.7/20)

NOTE FINALE

Pour notre part, il est prudent et sage de respecter ce que Dieu a fait à notre époque, en nous envoyant à nouveau l’Esprit d’Elie pour nous ramener à la Parole authentique. Dans chaque génération, Dieu a toujours agit ainsi ; Il ne change pas ses voies, Il a toujours suscité un messager dans chaque âge pour apporter la lumière sur sa Parole et susciter le réveil (quoique tous ont la Bible et la lisent chaque jour).
C’est ce que Dieu a fait à cette génération par cet humble homme de Dieu. Aujourd’hui, nombreux sont ses détracteurs et faux prophètes qui le combattent parce qu’il est resté attaché à la Parole de Dieu, c’est pourquoi il n’y a pas d’effet du Saint Esprit dans leur communauté et ils ne comprennent pas les Mystères de la Parole.
Sans se référer publiquement à William Marrion Branham, ils le lisent pourtant en cachette de peur d’être catalogués par leurs supérieurs. Ce sont tous des pharisiens hypocrites ; ils ont les clés du Royaume, mais ne veulent pas entrer, et empêchent les autres d’y entrer ! (Matt.23/13).
C’est le temps d’avoir du discernement et de reconnaître ce que Dieu a fait dans cette génération et de croire à la Parole de l’heure ! Nous ne voulons pas être des pharisiens hypocrites, qui après avoir rejeté et tué les véritables prophètes de Dieu, blanchissent leur tombeau longtemps après, lorsqu’ils se rendent compte qu’ils se sont trompés. (Matt.23/29)


 

Que Dieu vous bénisse richement !
Votre serviteur par le Sang de Jésus Christ, Pasteur Pierre ESSOH YAO


DU MEME AUTEUR


Voir tous les enseignements du Pasteur Pierre ESSOH Yao
Voir


AUTRES AUTEURS


Voir tous les enseignements du Prophète William Marrion Branham
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur Augustin BLAY de Washington de D.C.
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur KOUABO Alexis d'Adiao (BONOUA)
Voir

Voir tous les enseignements du Frère N'SA YVES ROLAND
Voir

Voir tous les enseignements du Frère ZOBO NADO PAUL
Voir

Voir tous les enseignements du Frère YORO MATHIAS DIGBEU
Voir

Voir tous les enseignements du Frère YAO BROU MOISE
Voir

Voir tous les enseignements du Frère TRA BI PATRICE
Voir

Voir tous les enseignements du Frère KOUASSI NDRI EMMANUEL
Voir

Voir tous les enseignements du Frère AMOA JEAN YVES
Voir

Voir tous les enseignements du Frère KOUAME ASSEMIEN HERMANN
Voir

Voir tous les enseignements du Frère KOUAKOU KONAN VIVIEN
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur KOUAKOU ISAAC
Voir

Voir tous les enseignements du Frère KOFFI AMONIN DESIRE
Voir

Voir tous les enseignements du Frère JOSEPH OUEDRAOGO
Voir

Voir tous les enseignements du Frère EMMANUEL SEKA ATCHIE
Voir

Voir tous les enseignements du Frère BAKA DENIS
Voir

Voir tous les enseignements du Frère ANOMA STEPHANE JOSUE
Voir

Voir tous les enseignements du Frère ANGBONON JOACHIM
Voir

Voir tous les enseignements du Frère ANGBONON JEROME
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur ALAIN N'DJOUME
Voir

Voir tous les enseignements du Frère TAN THIERRY
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur KOUASSI AIME SIMON
Voir

Voir tous les enseignements du KOUAO JEAN FRANÇOIS
Voir