CHAPITRE NEUF: BRANHAM, ACCUSATEUR DES FRERES ?

par Pasteur Pierre ESSOH Yao


1Rois 18/ 17-18 ; 21-22 :« A peine Achab aperçut-il Elie qu'il lui dit: Est-ce toi, qui jettes le trouble en Israël?
Elie répondit: Je ne trouble point Israël; c'est toi, au contraire, et la maison de ton père, puisque vous avez abandonné les commandements de l'Eternel et que tu es allé après les Baals.
Alors Elie s'approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l'Eternel est Dieu, allez après lui; si c'est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien.
Et Elie dit au peuple: Je suis resté seul des prophètes de l'Eternel, et il y a quatre cent cinquante prophètes de Baal. »

Neh 9/26 : « Néanmoins, ils se soulevèrent et se révoltèrent contre Toi. Ils jetèrent Ta Loi derrière leur dos, ils tuèrent Tes prophètes qui les conjuraient de revenir à Toi, et ils se livrèrent envers Toi à de grands outrages. »

Nous vivons l’Age de la Restauration de la Parole et du Peuple de Dieu où l’envoi de l’Esprit d’Elie selon Mal 4/5-6 doit mettre en ordre l’Eglise du Seigneur pour son Retour.
C’est donc une Vocation exceptionnelle, singulière et hautement élevée, que reçoit ce Ministère de la Parole qui se doit d’être intransigeant vis-à-vis du péché ; car ayant été responsabilisé comme la sentinelle de l’Age, Dieu l’a à maintes et maintes reprises confirmé aux yeux de tous!

1- La Vocation de frère Branham

Né sous un signe, le 06 Avril 1909 dans une petite cabane dans les montagnes du Kentucky, près de Burkesville à 5 heures du matin, une Lumière Surnaturelle entra en tourbillonnant et se tint au dessus du lit dans lequel dormait le nouveau-né, pendant quelques instants. Les parents subjugués par cette présence, ni comprirent rien… Ils l’oublièrent.

Quelques années après, le jeune enfant reçut le premier contact de l’Ange au travers d’une Voix audible : « Ne bois jamais, ne fume ni ne souille ton corps d’aucune façon. Il y aura un travail à faire pour toi quand tu seras plus âgé. »

Frère Branham fréquenta plus tard la Mission Baptiste dont le pasteur était le Révérend Roy Davis. Il désira être baptisé du baptême chrétien. Bien que cette assemblée baptisait dans les titres de Père, Fils et Saint-Esprit, il demanda au docteur Davis de le baptiser au Nom du Seigneur Jésus-Christ.
Après une expérience singulière du baptême du Saint–Esprit, il entra dans le ministère au côté du Révérend Davis comme pasteur baptiste.
Il démissionna quelques temps après pour refus d’ordination de femmes dans le ministère pastoral ; s’appuyant sur l’Ecriture de :

1 Tim 2/11-12 : « Que la femme écoute l’instruction en silence avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence. »

Frère Branham commença donc de manière indépendante l’Œuvre du Seigneur par une campagne d’Evangélisation et de guérisons en Juin 1933.

Biographie WMB ; P. 32 : « … A la cérémonie de baptême qui suivit la campagne, 130 personnes furent immergées dans l’eau (dans le Nom du Seigneur Jésus). C’est à ce moment-là qu’une Lumière céleste apparut, alors qu’il baptisait.
Voici ses Paroles : "Je baptisais dans la rivière, dans le fleuve Ohio, mes premiers convertis, et à la 17ième personne que je baptisais, je dis : ‘Père, comme je la baptise dans l’eau, Toi Tu la baptises du Saint-Esprit’. Et juste alors, vint un tourbillon. Là au dessus dans les cieux, et aussi cette Lumière qui brillait. Des centaines et des centaines de gens se tenaient sur la rive, à 2 heures de l’après-midi au mois de Juin. Et cela se tint juste au dessus de là où je me tenais, une Voix parla et dit : « Comme Jean le baptiste a été envoyé comme précurseur de la Première Venue de Christ, tu as reçu un Message qui annoncera la préparation de la Seconde Venue de Christ. » Et cela m’épouvanta.  Un important groupe des gens de couleur de l’église Baptiste de Gilead Age et de l’église Lorn Starila-bas, et beaucoup de ceux qui étaient là commençaient à crier quand ils virent cela se passer ; des gens s’évanouirent.»

Cette vocation de William Marrion Branham, selon l’Ange  est en rapport avec Malachie 4/5-6 comme il le stipule dans la prédication "Comment l’Ange vint à moi et sa Commission", chicago, Illinois 1955:
« Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, avant que le jour de l’Eternel arrive, ce jour grand et redoutable.
Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit. » Mal 4/-5-6  

Jean-Baptiste, l’Elie pour la première Venue de Christ

La première partie de cette prophétie : "ramener le cœur des pères à leurs enfants", concernait Jean Baptiste (Luc 1/17) qui vint avec l’Esprit d’Elie, comme précurseur de la Première Venue de Christ, et fut le pont entre l’Ancien et le Nouveau Testament ; montrant à Israël, Christ l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde !
Jésus-Christ est la Réalité et la Manifestation Vivante de tous les "types" et de toutes les "ombres" annoncés sous la Loi, sous l’Ancienne Alliance des patriarches (les pères), "aux enfants de la Dispensation de la Grâce" qui soupiraient après la Venue du Messie Promis : entre autres André, Simon, Philippe, Nathanaël, …

Jean 1/25 « Ils lui firent encore cette question: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es pas le Christ, ni Elie, ni le prophète? »

William Marrion Branham, l’Elie pour la seconde Venue de Christ

La dernière partie de la prophétie de Mal 4/5-6 : "ramener le cœur des enfants à leur pères, avant que le jour de l’Eternel n’arrive", s’inscrit dans un ministère de Restauration, de Restitution et de Rétablissement de l’Eglise avant l’Enlèvement et donc avant que les plaies de jugement d’Apo 11 ne s’abattent sur la terre. A ne pas confondre avec l’avènement d’Elie et de Moïse pour Israël durant le temps de la tribulation sur la terre.

Jésus confirma l’envoi de notre Elie (Mat 17/11) : « Il est vrai qu’Elie doit venir premièrement et rétablir toutes choses ! »
Cette réponse du Seigneur fait suite à la question de Pierre, Jean et Jacques : « Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’Elie doit venir premièrement ? (C’est-à-dire avant le jour du Seigneur – Car les disciples ayant vu la Transfiguration du Seigneur, étaient ramenés au jour de sa fureur et de sa vengeance) »

Jean-Baptiste, à la question des sacrificateurs et des lévites sur son identité, répondit qu’il n’est pas l’Elie (qui doit venir rétablir toutes choses). « Et ils lui demandèrent : quoi donc ? Es-tu Elie ? Et il dit : je ne suis point... » Jean 1/21 ; car il est la voix de celui qui crie dans le désert avec la Puissance et l’Esprit d’Elie afin d’aplanir les sentiers du Seigneur. (Esaïe 40/3 ; Luc 1/17)

Les apôtres confirmèrent aussi la vocation de l’Elie pour la Restauration et le Rétablissement de toute la Parole avant la Venue du Seigneur Jésus dans Actes 3/19-21 : « … Jésus-Christ que le ciel doit recevoir (retenir) jusqu’aux temps du Rétablissement de toutes choses, dont Dieu a anciennement parlé par la bouche de ses saints prophètes d’autrefois. »

1 Pie 1/5 : « A vous qui par la Puissance de Dieu êtes gardés par la Foi, pour le Salut prêt à être révélé dans les derniers temps ! »

Verset 13 : « … Dans la Grâce qui vous sera apportée à la Révélation de Jésus-Christ ! » (Version Darby)

Apo 10/7 : «  Mais qu’aux jours de la voix du septième ange (ange-messager), quand il sonnerait de la trompette, le Mystère de Dieu serait alors révélé, (complété ou terminé, version Darby). »

Trois grands signes par l’Ange du Seigneur furent accordés à William Marrion Branham :

¨  En 1946 : Premier Pull, la première étape de son ministère : La Guérison Divine :

L’Ange envoyé de la Présence du Seigneur lui fit cette Commission : « Je suis envoyé de la Présence du Dieu Tout-puissant pour te dire que ta naissance particulière et la vie étrange que tu as vécue, avaient pour but de t’indiquer que tu dois aller à travers le monde entier et prier pour les malades. Si tu amènes les gens à te croire, et si tu es sincère quand tu pries, rien ne résistera devant tes prières, pas même le cancer… » (Biographie, P. 111 ; "Comment l’Ange vint à moi et sa Commission", chicago, Illinois 1955)

« Pendant plus de trente années, durant de grandes campagnes d’évangélisation, j’ai prié pour des malades et des affligés à travers le monde entier(…) Nous avons reçu plusieurs milliers de témoignages non sollicités de personnes ayant été guéries de toutes sortes d’afflictions corporelles que je connaisse, incluant la lèpre. Comme résultat de ces miracles, des milliers d’autres se sont joyeusement convertis… » (Biographie, P. 133)

 ¨ En 1950 : Deuxième Pull : Le Discernement des cœurs

« Et l’Ange dit : Comme il fut donné deux signes au prophète Moïse pour confirmer son ministère, ainsi il te sera donné deux dons pour confirmer ton ministère. L’un sera que tu prendras la main de la personne par laquelle tu prieras, et de la main gauche tu prendras leur main droite. Il y aura un effet physique qui se produira sur ton corps. Alors tu prieras. Si cet effet disparaît, c’est que le mal est parti de la personne. Si la sensation demeure, demande seulement une bénédiction et continue ton chemin (…) Et la chose suivante sera, s’ils ne veulent pas écouter cela, alors ils écouteront ceci. Il arrivera que tu connaîtras les secrets même de leurs cœurs. Cela ils l’écouteront. Tu es né dans le monde dans ce but ! » (Biographie, P. 112 ; "Comment l’Ange vint à moi et sa Commission", chicago, Illinois 1955)


Dimanche 08 Janvier 1961 : Confirmation des 7 Ages sur le mur du tabernacle : A ce sujet, écoutons le prophète :

«Lorsque j’eus fini, Dimanche dernier, avec le chapitre quatre de l’Apocalypse, j’avais environ trois cent cinquante ou quatre cents personnes dans mon assemblée. Et alors que je parlais… je m’apprêtais à prier pour les malades, l’Ange du Seigneur descendit devant tous et alla se tenir dans le coin de la salle. Et trois cents personnes ou davantage Le regardèrent pendant quinze minutes en poussant des cris, pleurant et louant Dieu. Tous regardèrent… C’était la première fois qu’Il apparaissait ainsi devant une église. Il entra et alla se tenir à cet endroit.

Je dis : ‘Pouvez-vous Le voir ?’ Et tout le monde commença à crier et à tomber. Elle était là, la grande Lumière ambre de la Colonne de Feu, d’une rondeur parfaite. Puis Elle commença à s’estomper et l’ombre de chacun de ces Ages de l’Eglise se dessina dans cette Colonne de Feu, exactement comme je les avais enseignés. Dieu sait que c’est la Vérité alors que je me tiens ici devant Sa Bible. » (Biographie, page 393 ou WMB : "Le Messie" prêché en Louisiane au "Life Tabernacle shreveport" en 1961.)

¨  En 1963 : Troisième Pull : L’Ouverture de la Parole

Le troisième Pull qui commence avec le prophète, est identifié par la vision de trois constellations : les vols de sept petits oiseaux (premier Pull) ; de sept colombes blanches (deuxième Pull), puis de sept Anges (troisième Pull).

Janvier 1963 à Sabino Canyon, Arizona : William Branham reçoit l’Epée du Roi, symbolisant la Parole Divine et Vivante de Dieu (Heb 4/12).

28 Février 1963 à "Sunset mountain", Arizona : il y eut Rencontre des sept Anges qui vinrent à lui en forme de pyramide (un Ange au sommet et trois de chaque côté).

Ces sept Anges étaient venus lui apporter de manière solennelle la Révélation des sept Sceaux. Et à leur départ ils formèrent un Nuage mystérieux de 43 Km au dessus du niveau de la mer, ce qui surpasse de beaucoup le champ de 20 à 30 Km des nuages nâcrés d’Arctique, vu de l’Arizona, du Colorado, du Nouveau Mexique et même dans le nord du Mexique, avec une étendue de 80 Km de longueur et de 50 Km de largeur, tel un immense beigne, son centre était ouvert. Plus tard, frère Branham commenta et décrivit ce Nuage comme étant l’expression du Visage de Christ avec des cheveux de laine (le Suprême Juge), tel que décrit par Jean dans l’Apocalypse.


Du 17 au 24 Mars 1963 : Ouverture et prédication des sept Sceaux de l’Apocalypse chapitre 6 à Jeffersonville, Indiana, USA.

2- Sa désapprobation des systèmes dénominationnels

Frère Branham n’est nullement l’accusateur des frères ; mais un dénonciateur de tout système et de toutes pratiques empêchant la Restauration de la Vraie Parole, telle qu’elle nous a été transmise une fois pour toutes. (Jude 3)
En outre, il n’a rien contre les personnes quelque soit leur croyance mais s’oppose aux systèmes qui les embrigadent.

WMB : "La religion de Jézabel", § 15 

« Et puis, bien des fois, les frères pensent que je suis contre mes frères. Dieu sait que ce n’est pas vrai, pour autant qu’il connaît la vérité. Vous voyez ? Ce n’est pas contre les frères, c’est contre le système qui nous empêche d’être des frères. Ce n’est pas la Parole de Dieu qui nous empêche d’être des frères, c’est le système auquel nous adhérons qui nous empêche d’être des frères. »

Ici, l’évangéliste Toh Glacia, président de la "Mission Evangélique Internationale de la Voix de l’Evangile en Côte d’Ivoire", auteur du livre "Branham était-il un vrai prophète de Dieu ?", s’est senti lui-même concerné dans les dénonciations du prophète William Branham : lui (Toh Glacia) qui, a réalisé "l’arnaque du siècle" en escroquant 27 milliards à d’honnêtes citoyens en Côte d’Ivoire (cf. le journal "Le Matin d’Abidjan", Octobre 2007)

WMB : "La Révélation de Jésus-Christ, N° 5, Age de Pergame", 1960, P. 30 

« Oh vous les baptistes, presbytériens et pentecôtistes formalistes ! … Repentez-vous ! Revenez à la Bible ! Revenez à Christ ! Le "plein Evangile" a été évincé… Des cérémonies ! Où cela ? Chez les baptistes ? Chez les presbytériens ? Et même chez les pentecôtistes ? Ce ne sont plus que des cérémonies religieuses ! Ils se contenteront de taper sur un piano, de faire ceci ou cela, de sautiller un moment. Dès que le piano s’est tu, ils sortent, trichent, volent, mentent et tout le reste… Pourquoi ne revenez-vous pas à ce qu’avaient vos ancêtres ? Pourquoi ne revenez-vous pas à une vraie expérience de Pentecôte qui sanctifie, qui remplit et qui nous apporte Christ ? C’est ce dont nous avons besoin aujourd’hui comme autrefois.

C’est ici un appel à la Repentance et au plein Evangile, à l’expérience de Pentecôte qu’avaient leurs ancêtres Luther, Wesley, Calvin Etc. Si ceux-là étaient vivants aujourd’hui, ils prendraient la verge de la correction et châtieraient de plein fouet Méthodistes, Luthériens, Presbytériens, Baptistes, Pentecôtistes et leur diraient certainement : "Vous avez trahi la lutte". C’étaient des gens consacrés ! »

Nous assistons aujourd’hui, à la démission collective des "soi-disants" serviteurs de Dieu, face à leur vocation d’ordonner et d’amener à la sanctification le peuple de Dieu ; et voici à nouveau le monde à tous bouts de champs dans l’Eglise !
Visages peints par-ci, tenues indécentes et même osées par-là !
Le port de pantalon par les femmes n’est plus décrié. Partout, l’on assiste aux consécrations de femmes pasteurs, évangélistes, docteurs etc.
De nombreux foyers dits chrétiens se disloquent et les divorces se multiplient !

C’est avec raison que Christ s’écrie : «Mais, quand le Fils de l’Homme viendra, trouvera-t-il la Foi sur la terre ? »(Luc 18/8

WMB : "J’accuse cette génération", 1963, P. 18 & 37 

« Et aujourd’hui, j’accuse cette bande de prédicateurs consacrés… Je les déclare coupables. Le sang de Christ est sur vos mains… Par conséquent, je vous déclare coupables et je vous défie, et vous accuse devant Dieu d’avoir, de vos mains mues (transformées) par toutes ces dénominations, crucifié la Parole de Dieu à l’égard du peuple. Et je vous déclare coupables et prêts pour le jugement. Amen ! »

Dieu dans les dispensations précédentes n’a-t-il pas placé ses serviteurs les prophètes comme sentinelles ?

Es 62/6 : « Sur tes murs, Jérusalem, J’ai placé des gardes ; ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l’Eternel, point de repos pour vous ! »
Ez 33/7-9 : « Et toi fils de l’Homme, Je t’ai établi sentinelle sur la maison d’Israël. Tu dois écouter la Parole qui sort de ma bouche et les avertir de ma part.
Quand Je dis au méchant : Méchant, tu mourras ! Si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa voie, ce méchant mourra dans son iniquité et Je te redemanderai son sang.
Mais si tu avertis le méchant pour le détourner de sa voie et qu’il ne s’en détourne pas, il mourra dans son iniquité et tu sauveras ton âme. »

Les prophètes de la Bible n’étaient pas non plus des accusateurs, mais des sentinelles dans leur génération. Jérémie était le prophète en larmes, qui a sans cesse dénoncé l’idolâtrie, la débauche et la prostitution d’Israël et l’a averti au sujet d’un jugement imminent, celui de l’invasion de Babylone qui devait s’abattre sur lui !

Jer 3/2 : « Lève tes yeux vers les hauteurs, et regarde !
Où ne t’es-tu pas prostituée ! Tu te tenais sur les chemins, comme l’Arabe dans le désert, et tu as souillée le pays par tes prostitutions et par ta méchanceté. »

Jer 2/8 : « Les sacrificateurs n’ont pas dit : Où est l’Eternel ?
Les dépositaires de la loi ne M’ont pas connu.
Les pasteurs M’ont été infidèles, les prophètes ont prophétisé par Baal, et sont allés après ceux qui ne sont d’aucun secours. »

Verset 20-21 : «Tu as dès longtemps brisé ton joug, rompu tes liens (les liens et le joug de la chrétienté ; Mat 11/28-30)… Mais sous tout arbre vert, tu t’es courbée comme une prostituée. 
Je t’avais plantée comme une vigne excellente et du meilleur plant : Comment as-tu changé, dégénéré en une vigne étrangère ?»

L’Amour se réjouit de la Vérité (1 Corinthiens 13/6)

« Moi (Jésus), Je reprends et Je châtie tous ceux que J’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. » (Apo 3/19).

C’est par amour que notre Seigneur Jésus fustigea sévèrement l’attitude déshonnête et immorale de ces guides religieux aveugles, non en vue de les perdre mais de leur tendre la perche. Il interpelle en réalité leur libre volonté, leur liberté de choix (libre arbitre). Par ailleurs, l’amour du prochain nous commande de nous dire mutuellement la vérité quand nous sommes sur le mauvais chemin.
C’est le devoir de tout chrétien !

C’est ce qui explique l’attitude de dénonciation du frère Branham.

Dans la brochure : "le choix d’une Epouse", il affirme :

« Souvent certains ont dit de moi que j’étais une personne terrible, que je n’aimais pas les gens, que je les blessais. Cela n’est pas vrai. Non ! Cela est faux ! Je vous aime tous. Mais je ne perdrai pas de vue que l’Amour est correctif. Il doit corriger certaines choses.

Supposez que votre petit garçon se trouve au milieu de la rue, frôlé par toutes les voitures, et bien, vous le ramènerez à la maison en disant : ‘‘mon cher petit ne va pas dans la rue, c’est trop dangereux.’’ Mais le voilà qui s’y échappe à nouveau. Que faire ? Si vraiment vous aimez votre enfant, vous devez le corriger, lui donner une correction.

Et si vous voyez un homme se trouvant sur un petit bateau qui, entrainé par le courant, se dirige dangereusement vers les chutes où il va s’écraser indubitablement, direz-vous, prends ton temps, réfléchis un petit peu, un petit moment ! Peut-être que ne le feras-tu pas ?
Mais si je vois qu’il ne réalise pas le danger, je tenterai l’impossible pour tirer cet homme de son bateau. Pourquoi ? Parce que c’est l’amour qui fait cela (…) Si vous êtes né de l’Esprit de Dieu, je pense que vous pouvez comprendre ce que je veux dire à tout chrétien Méthodiste, Baptiste, Presbytérien et autres. »

WMB : "La Révélation des sept Sceaux" ; P. 341, § 43-44 :

« Certaines personnes ont dit : « Vous condamnez les organisations. » Pas du tout, je condamne le système de l’organisation ; pas les gens qui forment l’organisation ; vous savez. Mais le système qui le gouverne, voilà ce que je condamne chez les catholiques comme chez  les protestants, c’est pareil … Certains de mes amis que je connais sont catholiques … Est-ce que vous vous rendez compte… Et il se peut que cet homme soit ici ce soir, c’est possible. Si nous avons pu construire ce tabernacle, c’est seulement grâce à un catholique Romain qui s’est levé au palais pour prendre ma défense, et, oh, comme, personne n’aurait pu le faire. »

3- Joseph Smith et les Mormons

Frère Branham fait-il allégeance aux Mormons et à leur prophète ?
La réponse est non ! Cependant il est bien de faire remarquer ceci à propos des Mormons :

Frère Branham vantait certes les qualités de l’homme, mais il a montré que sa doctrine était fausse.

A propos de Joseph Smith, Toh Glacia ne peut faire mentir l’histoire, lorsque Branham dit que "c’était un homme très bien", c’est bien là une vérité établie aux USA. Ce fut un homme pacifique et paisible qui cultivait la terre pour nourrir sa famille, et en même temps remplissait ses obligations religieuses.  

"Joseph Smith fut reconnu en Décembre 2006 par un collège d’historiens comme étant l’un des personnages influents de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique. Il figurait sur la liste des 100 Américains les plus influents de tous les temps."
(Source : The Atlantic Monthly Online, December 2006,  http://www.theatlantic.com/doc/200612/influentials)

Que pouvait-on apprécier chez les Mormons?

 Les Mormons ne soutenaient pas la pratique sudiste de l’esclavage.

 Le mariage plural pratiqué par environ 3 % de la population masculine de l’église mormone fut abandonné en 1890 sous le 3ème successeur de Joseph Smith. Mais il ne fut pas lui-même polygame comme le prétend Toh Glacia, qui en réalité est lui-même l’accusateur des frères et non William Branham ! Joseph Smith est mort en 1844, étant marié uniquement à Emma Smith, avec laquelle il eut quatre (04) enfants vivants, ayant enterré six (06), et, un autre du nom de David Smith, naîtra en 1844, cinq (05) mois après le martyre de son père.

Ils eurent aussi des jumeaux adoptifs Joseph et Julia, enfants de John et Julia Murdock, nés en 1831, ces enfants furent recueillis par Joseph et Emma après la mort de Julia Murdock en couches (Joseph est mort à l'âge de onze mois en 1832) ; Voir wikipédia.org

 Ils furent une famille de travailleurs. Car à chaque fois qu’ils étaient dépossédés de leur terre, ils s’installaient dans une autre contrée et recommençaient sans faire d’histoires. Pacifiques, paisibles, ils ne fumaient ni ne buvaient l’alcool, ni de la caféine, observant ainsi un régime alimentaire sain.

WMB : "Là où je pense les pentecôtistes ont failli", du 11/11/1955 ; § 60 

« Si nos vues sur la théologie divergent à des milliers de miles, s’il aime le Seigneur Jésus, il est mon frère ou elle est ma sœur. C’est nous qui avons tracé les limites ! »

WMB : "Prendre le parti de Jésus" ; P. 30

« … Vous savez que le devoir d’un véritable chrétien est d’éviter de dire du mal d’un de ses frères ! Il ne doit pas parler de ses défauts, mais uniquement de ses qualités. »

Au sujet de la mort de Joseph Smith :

Il y a un fait à clarifier à ce niveau, car Toh Glacia l’accusateur des frères soutient qu’il fut condamné pour des raisons légitimes, mais il n’en est rien !

Joseph Smith fut condamné à cause de sa foi et de sa doctrine.

WMB : "Les cinq identifications précises de la vraie Eglise du Dieu Vivant" ; Jeff : « … Qui a assassiné Joseph Smith ? Je ne suis pas d’accord avec lui ; cependant, il avait, autant que moi, le droit de donner son enseignement ici en Amérique, et l’église Méthodiste a assassiné Joseph Smith. »

WMB : "l’Esprit de Dieu parle au travers du prophète", P. 12  « Lorsque vous verrez quelqu’un agir contrairement à ces prescriptions, ne le maudissez pas ! Laissez-le tout seul. Quelqu’un d’autre s’en chargera ! »

Sur les circonstances de la mort de Joseph Smith, Toh Glacia tente de contredire frère Branham en insinuant que ce fut pendant un voyage que Joseph Smith fut abattu après des échanges de coups de feu.
Or, frère Branham n’a pas mentionné un quelconque voyage effectué par Joseph Smith ; mais faisait allusion au passage dans la prison des instigateurs de sa mort.

Frère Branham est clair dans sa déclaration :

WMB : "Révélation des sept sceaux, le 6ème Sceau", § 37 
« … Et leur prophète, Joseph Smith, que les Méthodistes ont tué, ici dans l’Illinois, quand ils étaient passés par là. »

En outre, "parler d’échange de coups de feu" suppose que les prisonniers n’ont pas été désarmés par les gardes ! Ce qui semble incohérent !
Voici le récit de John Taylor, témoin de sa mort : « Pendant le chaud et humide après-midi du 27 juin 1844, une foule d’émeutiers, aux visages peints en noir, envahit la prison et assassina Joseph et Hyrum Smith. » (John Taylor dans "Doctrine et Alliances 135").


Cependant, Frère Branham ne partageait pas la doctrine de Joseph Smith !

WMB : "La Révélation des Sept Sceau", P.286, § 41
« Il n’y a aucun doute dans mon esprit, sur le fait que quelqu’un ait eu cette vision là. Je ne doute pas que Joseph Smith ait eu cette vision, seulement, elle ne concordait pas avec le reste de la Parole. Par conséquent, quant à moi, elle est fausse. Voyez ? Ça doit concorder avec le reste de la Parole. »
Il suffisait seulement à Toh Glacia d’avoir l’honnêteté de citer toute la déclaration du prophète William Branham, pour se rendre à l’évidence de la position doctrinale de Branham vis-à-vis des Mormons et de leur prophète !
Ecoutons Branham lui-même clarifier sa pensée :

WMB : "La Révélation des Sept Sceau", 1963 ; P.4
«Vous voyez, je crois que tout ce qui est en accord avec la parole de Dieu est toujours : "Amen" ! Si une personne dit qu’elle a une vision, et qu’elle dit qu’elle sait que c’est le Seigneur qui l’a donnée parce qu’elle est venue avec une grande puissance. Eh bien, la vision peut-être très bien, mais si elle n’est pas avec la Parole et qu’elle est contraire à la parole, alors elle n’est pas juste.
Il se pourrait que quelques frères et sœurs mormons soient présents où reçoivent ces bandes, et je ne voudrais dire que… Si vous faisiez la connaissance des mormons, vous verriez que ce sont des gens très bien et leur prophète, Joseph Smith (tué ici en Illinois par les Méthodistes lors d’un déplacement) était un homme très bien.
Et en ce qui concerne sa vision, je ne doute pas le moins du monde qu’il ait eu cette vision. Je crois qu’il était sincère, mais sa vision était contraire à l’Ecriture. Il fallut par conséquence qu’il composât une "bible des mormons" pour arriver à son but. Pour moi, c’est cette Bible ici qui est la Parole. Je vous le dit, c’est ceci la Parole. Voilà ! »

4- Michel Servet et la Doctrine

Michel Servet niait-il la Divinité Suprême de Jésus-Christ, comme le suppose Toh Glacia ?

A-t-il fait fausse route avec la Doctrine ?

Fut-il avec Arius l’un des pères fondateurs des "Témoins de Jéhovah" ?

Telles furent les accusations portées à l’encontre de Servet par Toh Glacia ; rejetant ainsi les propos de William Branham.

Michel Servet est un espagnol, né en Aragon en 1509, mort brulé vif le 27 Octobre 1553 à Genève sous l’instigation de Jean Calvin.

Il fut frappé par le fait que la doctrine de la trinité ne se trouvait nulle part explicitement mentionnée, nulle part définie dans le texte sacré.
Pour lui, c’était un obstacle à l’évangélisation des Amarres (le monde musulman) et des Juifs ! Le diable est un
important facteur de la théologie disait-il en substance.

La démonologie de Servet incluait la notion que le diable avait créé le "pape" en tant qu’efficace "contre-mesure" au Christ venu sur terre.
Par les "papes", le diable avait été succédé dans l’église.

 Le baptême des enfants était un rite diabolique qui, dans les temps anciens, avait présidé des sacrifices infantiles païens, tels les sacrifices d’enfants à Baal ou à Moloc.

Jer 32/35 : « Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, Pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles: Ce que je ne leur avais point ordonné; Et il ne m'était point venu à la pensée qu'ils commettraient de telles horreurs Pour faire pécher Juda. »

Michel Servet était particulièrement désagréable à Calvin.
Au procès de Genève, celui-ci demanda à Servet : « Que bougre ! S’il y a une empreinte au sol, peut-on prétendre que c’est une marque de votre Dieu ? » Calvin demandait ainsi si le diable faisait partie de Dieu. Servet rit et répondit : «Pouvez-vous douter de lui ? C’est mon principe fondamental, que toutes les choses sont une portion et font parties de Dieu et la nature des choses est esprit substantiel de Dieu. » 
Es 45/7 : « Je forme la Lumière, et Je crée les ténèbres,
Je donne la prospérité, et Je crée l’adversité ; Moi, l’Eternel, Je fais toutes ces choses. »

Il croyait que Jésus avait une seule Nature, en une fois : complètement humaine et Divine, et ce Jésus n’était pas un autre, étant de divinité séparée du Père, mais Dieu venu sur la terre (1Tim. 3/16).

Monsieur Toh Glacia s’est encore fourvoyé sur ce point. Servet ne s’alignant pas avec Arius, ne peut être frère spirituel des "Témoins de Jéhovah" !

En définitive, écoutons frère Branham nous montrer le but de sa vocation.

WMB : "La religion de Jézabel", § 15 
« Et puis, bien des fois, les frères pensent que je suis contre mes frères. Dieu sait que ce n’est pas vrai, pour autant qu’il connaît la vérité. Vous voyez ? Ce n’est pas contre les frères, c’est contre le système qui nous empêche d’être des frères. Ce n’est pas la Parole de Dieu qui nous empêche d’être des frères, c’est le système auquel nous adhérons qui nous empêche d’être des frères. »

Et c’est ce que dit aussi l’Ecriture en substance !

Ap 18/4 : « Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux. »

2Co 6/14-18 : « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? Ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?
Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? Ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai et Je marcherai au milieu d'eux; Je serai leur Dieu, et ils seront Mon peuple. C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et Je vous accueillerai.
Je serai pour vous un Père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur Tout-Puissant. »

Nous vous saluons par cette exhortation de l’apôtre Paul : « … Nous vous en supplions au Nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu ! » 2 Co.5/20


 

Que Dieu vous bénisse richement !
Votre serviteur par le Sang de Jésus Christ, Pasteur Pierre ESSOH YAO


DU MEME AUTEUR


Voir tous les enseignements du Pasteur Pierre ESSOH Yao
Voir


AUTRES AUTEURS


Voir tous les enseignements du Prophète William Marrion Branham
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur Augustin BLAY de Washington de D.C.
Voir

Voir tous les enseignements du Pasteur KOUABO Alexis d'Adiao (BONOUA)
Voir